Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Les syndicats décideront le 1er octobre s’ils font grève ou non

Publié le 21/09/2007 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

L’intersyndicale de la Fonction publique a reporté au 1er octobre sa décision de mener une grève ou non pour protester contre les réformes du gouvernement et l’absence de revalorisation salariale, selon un communiqué commun diffusé le 21 septembre.
« Nos organisations syndicales appellent d’ores et déjà les personnels à construire une campagne d’action avec pour objectif l’organisation d’une riposte d’envergure, nécessaire et forte pour obtenir satisfaction. Elles se retrouveront le 1er octobre à l’issue de la première conférence Fonction publique, où elles pourront décider des formes d’une action la plus large à caractère national », indique le texte des huit syndicats (CGT, CFDT, FSU, FO, Unsa, Solidaires, CFTC, CFE-CGC) à l’issue d’une réunion entamée très en retard et qui a duré plus de deux heures.
« On se donne le temps de la réflexion. A huit organisations, c’est toujours compliqué. Si on avait voulu faire quelque chose à quelques-uns, ça aurait été plus facile », a déclaré Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, à l’issue de la réunion.
« Dès que l’on est plus nombreux, ça implique que l’on prenne le temps de construire. On a le souci d’une mobilisation la plus unitaire possible. Si à un moment donné, on n’arrive pas à une mobilisation unitaire, on fera avec ceux qui veulent faire » a-t-il dit.
« Pour l’instant, il me semble que c’est encore possible, et on veut jouer cette carte au maximum », a-t-il dit.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les syndicats décideront le 1er octobre s’ils font grève ou non

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X