Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Un élu contre la disparition des départements sur les plaques d’immatriculation

Publié le 24/09/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Un élu de l’Essonne, l’UMP François Durovray, veut empêcher la disparition des numéros de départements sur les futures plaques d’immatriculation à partir du 1er janvier 2008, après l’adoption le 24 septembre d’une motion en ce sens par le conseil général de l’Essonne.
A partir du 1er janvier, un numéro d’immatriculation sera attribué à vie à chaque véhicule, conformément à la réglementation européenne, mais il ne comportera plus le numéro du département.
Il sera toutefois possible de faire apparaître une personnalisation régionale, correspondant au numéro du département, blason ou logo régional.
L’Assemblée départementale de l’Essonne a voté le 24 septembre une motion déposée par le conseiller général UMP François Durovray visant à rendre systématique la mention du département sur les nouvelles plaques, et non facultative.
François Durovray a expliqué qu’il allait adresser un courrier aux ministères de l’Intérieur et des Transports afin que la motion votée par le conseil général de l’Essonne puisse avoir une valeur contraignante et que le dispositif soit étendu à tous les départements. Il va écrire à tous les présidents des conseils généraux de France pour tenter de les convaincre d’adopter la même démarche.
« Comme beaucoup de gens, j’ai appris les numéros des départements en me baladant sur les routes de France avec mes parents », a déclaré François Durovray. Il a expliqué avoir réalisé « cet été, en circulant sur les routes » de l’imminence du changement de réglementation.
Les futures plaques, sécurisées, comporteront, à gauche, en jaune sur fond bleu l’identifiant européen (cercle de 12 étoiles) avec, en dessous, la lettre « F » en blanc, suivis, en noir sur fond jaune, d’une série de sept caractères (maximum) alpha numériques formés de trois blocs séparés les uns des autres par un tiret: 2 lettres, 3 chiffres maximum puis 2 lettres.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un élu contre la disparition des départements sur les plaques d’immatriculation

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X