Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Ile-de-France. Mini-motos et quads : contrôles renforcés dans le Val-de-Marne

Publié le 25/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le préfet du Val-de-Marne, Bernard Tomasini, a annoncé le 24 septembre des mesures pour lutter contre le phénomène des mini-motos et quads, parmi lesquelles un renforcement des contrôles sur la voie publique et une information aux professionnels susceptibles de vendre ces engins.
Les nuisances causées par les mini-motos et quads ont été évoquées avec les élus à l’occasion d’une réunion d’information sur le projet de plan départemental de prévention de la délinquance (PDPD).
Bernard Tomasini a annoncé un renforcement des contrôles sur la voie publique ainsi que la possibilité pour les forces de l’ordre d’intervenir dans des lieux privés, comme les allées d’immeuble, sur réquisition permanente des bailleurs ou sur la base des arrêtés municipaux pris, pour « mise en danger d’autrui ».
Dans le département, les communes d’Orly, Périgny-sur-Yerres et Chevilly-Larue ont déjà pris des arrêtés interdisant ou limitant la circulation des mini-motos et quads.
Le préfet a aussi annoncé une « information en direction des familles et des usagers » à l’occasion des journées de la sécurité routière les 14, 15 et 16 octobre, de même qu’une information en direction des professionnels susceptibles de vendre ou de réparer ces engins.
Celle-ci devrait se faire avec l’aide de la Chambre de commerce et d’industrie Paris-Val-de-Marne, a-t-il précisé, en rappelant que la vente des mini-motos non homologuées était passible de deux ans de prison et de 30.000 euros d’amende.
Une évaluation de ces mesures sera faite le 14 novembre à l’occasion de la réunion du Comité départemental de prévention de la délinquance.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Mini-motos et quads : contrôles renforcés dans le Val-de-Marne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X