Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

Ile-de-France. Des élus de gauche contre un « Grand Paris » imposé par l’Etat

Publié le 25/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

De nombreux élus de la région parisienne, en grande majorité de gauche, réunis à l’Hôtel de Ville de Paris, ont rejeté le 25 septembre la perspective d’un « Grand Paris » qui serait imposé à la hussarde par l’Etat.
Il y a un rejet « d’un retour à un système étatique qui ferait fi de l’opinion des élus », a déclaré Pierre Mansat, adjoint (PCF) au maire de Paris, chargé des collectivités locales, en rendant compte des travaux de la 6ème « conférence métropolitaine ».
63 collectivités – dont le conseil général des Hauts-de-Seine – étaient représentées à ce rendez-vous rassemblant élus de Paris et de son agglomération, créé par le maire (PS) de Paris Bertrand Delanoë.
La conférence, qui portait sur le développement économique, intervenait moins d’une semaine après les « fortes réserves » émises par le gouvernement sur le projet de schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF). Par ailleurs, le président Nicolas Sarkozy a souhaité à deux reprises « un nouveau projet global d’aménagement du Grand Paris ».
Pour le président (PS) de la région, Jean-Paul Huchon, un schéma qui serait « imposé aux élus à la faveur d’une loi discutée sur un coin de table » n’aurait « pas de sens » et ne respecterait ni la loi ni la décentralisation. De son côté, Bertrand Delanoë a jugé inacceptable « qu’on nous dise que nous sommes des sous-élus, incapables de nous parler ». « Nous voulons être respectés autant que nous respectons l’Etat et la légitimité des élus de la République », a-t-il dit.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Des élus de gauche contre un « Grand Paris » imposé par l’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X