Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • En France, seuls 7% des sans-papiers parviennent à faire valoir leurs droits, d’après une étude de MDM

Santé

En France, seuls 7% des sans-papiers parviennent à faire valoir leurs droits, d’après une étude de MDM

Publié le 25/09/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Médecins du Monde (MDM) dénonce le 25 septembre les discriminations dont les migrants clandestins sont victimes en matière de santé et demande que ce droit fondamental soit « déconnecté des questions de papiers » en s’appuyant sur une étude effectuée dans sept pays de l’Union européenne.
Cette enquête inédite menée dans sept pays de l’UE (Belgique, Espagne, Grèce, France, Italie, Portugal et Royaume-Uni) auprès de 837 migrants en situation irrégulière, montre que 78% des personnes interrogées peuvent théoriquement, au vu de la législation, bénéficier d’une couverture santé. Mais la théorie contraste avec la pratique. En France, seules 7% des personnes sont parvenues à faire valoir leurs droits, en Belgique, 14%. Ceci en raison de la méconnaissance des droits et des lieux de soins, du coût des traitements, des difficultés administratives, de la peur d’une dénonciation ou d’une arrestation et des barrières linguistiques.
En Espagne – « bon élève » en matière d’accès théorique à la santé – à condition d’être inscrit sur les registres municipaux, les sans-papiers ont le même accès aux soins que les résidents. Mais à l’inverse, la Grèce, le pays dans lequel la situation des migrants est la pire en termes de santé, ne prévoit la prise en charge que de quelques soins d’urgence.
La méconnaissance des droits concernent également le VIH puisque la majorité des personnes ignorent qu’elles peuvent être dépistées gratuitement alors que la séroprévalence du VIH pour l’ensemble des personnes interrogées est très élevée : 2,3%, hors Belgique (contre 1% en moyenne dans la population de l’UE). De même, les sans-papiers ne savent pas que les vaccinations sont prises en charge.
MDM réclame la mise en place de « normes européennes contraignantes concernant un accès gratuit aux soins », soulignant que lors du dernier problème de santé rencontré, une personne sur dix a essuyé un refus de prise en charge par des professionnels de santé.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

En France, seuls 7% des sans-papiers parviennent à faire valoir leurs droits, d’après une étude de MDM

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X