En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

0

Commentaire

Réagir
Imprimer

environnement

L’Unesco labellise la Dordogne

Publié le 18/07/2012 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Imprimer

0

Commentaire

Réagir

L'Unesco a communiqué le 11 juillet 2012 à l'organisme de gestion du bassin de la Dordogne son classement au Réseau mondial des réserves de biosphère.

 

Le classement le 11 juillet 2012 du bassin de la Dordogne au Réseau mondial des réserves de biosphère par le Conseil international de coordination du Programme MAB (Man and the Biosphere) à l’Unesco résulte d’un long travail de concertation avec les collectivités, les socioprofessionnels, les usagers et les habitants riverains, qui avaient permis le dépôt du dossier de candidature en janvier 2011.

Au total, six départements, 49 structures intercommunales et 255 communes ont délibéré en faveur du projet de labellisation, déjà inscrit dans la charte Vallée Dordogne en 1992.

Le label concerne la rivière sur sa globalité (24 000 km2), de sa source, au Puy du Sancy dans le Puy-de-Dôme, à son embouchure, en Gironde.

Concilier développement et préservation de l’environnement - Attribué à des sites qui concilient développement et préservation de l’environnement, il reconnaît à la Dordogne :

  • un environnement remarquable qui compte différentes espèces de poissons migrateurs (saumon, esturgeon) et la loutre ;
  • des habitudes de gestion concertée à travers notamment l’existence de l’Etablissement public territorial du bassin de la Dordogne (Epidor)(1), créé en 1991.

« Il nous revient désormais, collectivement, de revendiquer ce label, de le valoriser et de le défendre », a rappelé, dans un communiqué, le président du conseil général de la Dordogne Bernard Cazeau, qui préside également Epidor.

Vérification dans 10 ans - «Nous avons en effet une responsabilité morale, celle de conserver le label. Il n’y pas d’obligations règlementaires. Dans dix ans, l’Unesco va vérifier l’état de l’environnement, maintenu ou amélioré, et l’état de la gouvernance », précise Roland Thieleke, directeur-adjoint d’Epidor.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

La "mobilité courante" prend son envol national

Le premier colloque national « Pour la mobilité courante » s’est tenu le 16 octobre dernier à Compiègne. L’objectif était de promouvoir la fluidité des chaines de déplacements via une coopération accrue entre les autorités organisatrices, tout en cernant ...

95 % des petites villes tailleront dans leur budget culturel en 2015

Des coupes budgétaires concerneront la culture et le sport dans plus de 9 petites villes sur 10. C'est l'enseignement d'une enquête menée par l'Association des petites de France auprès de ses membres sur les budgets 2015. Globalement, plus de deux répondants sur ...

Mission Blazy : 60 propositions pour « repenser la politique de sécurité publique »

Le président de la mission parlementaire sur la lutte contre l’insécurité, Jean-Pierre Blazy, a présenté le 22 octobre 2014 une série de propositions tous azimuts concernant aussi bien le rôle du maire dans la prévention de la délinquance, la modernisation ...

Baromètre Bien-être au travail 2014 : le malaise croissant des fonctionnaires territoriaux

Pour la troisième année, le baromètre « Bien-être au travail » réalisé par « La Gazette » et le cabinet conseil CaTTalyse, avec le soutien d’Intériale mutuelle, vient donner une image inédite de l’état d’esprit des fonctionnaires territoriaux dans ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Démocratie localeDéveloppement durableEnvironnementEspaces verts - milieux naturels

Régions Aquitaine

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.