Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Paca. La donation d’un peintre indien divise le conseil municipal d’un village de la Côte d’Azur

Culture

Paca. La donation d’un peintre indien divise le conseil municipal d’un village de la Côte d’Azur

Publié le 26/09/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

« Si cette donation est rejetée, je ne me représente plus ». Le maire de Gorbio, Michel Isnard, est dépité depuis que son conseil municipal a rejeté les conditions d’un artiste indien reconnu pour faire don de ses oeuvres à la commune de Gorbio (Alpes-Maritimes).
C’est pourtant un pactole que Sayed Haider Raza, dont les toiles se vendent plusieurs centaines de milliers d’euros sur le marché de l’art, a offert aux Gorbarins : une vingtaine de ses oeuvres, une collection de statuettes et de miniatures indiennes anciennes, des oeuvres de peintres indiens et français, en plus d’une somme de 900.000 euros pour couvrir les frais d’entretien de la donation.
L’ensemble devait trouver place dans la « tour Lascaris », un donjon couronné par un belvédère, au coeur du village.
Raza qui vient depuis une cinquantaine d’années passer l’été à Gorbio et dont l’atelier de pierre se trouve en bordure du village, avait posé deux conditions à la donation : que deux des trois étages de la tour lui soient réservés et que ses oeuvres soient présentées au public durant au moins cinquante ans.
Le conseil municipal a rejeté ces deux conditions par 10 voix contre 2, tout en acceptant « le principe » de la donation.
A six mois des élections municipales, l’affaire prend une coloration politique. Voyant que la population a pris fait et cause pour le maire, en signant massivement une pétition favorable à la donation, les opposants sont persuadés que ce dernier leur a tendu un piège : « Il veut nous faire passer pour des grands guignols, déclare Patrick Truchi, adjoint au maire. Son but est de discréditer une liste concurrente éventuelle. »
Sur le fond, les opposants refusent d’aliéner pour cinquante ans la tour Lascaris, joyau du village avec le vieil orme.
Au-delà de la donation, ce sont les méthodes « hâtives et désordonnées » du maire qui sont visées. « Nous on ne veut pas du vent, on veut quelque chose de solide et de bien étayé juridiquement », affirme Robert Coutet, de la liste d’opposition « Pour Gorbio ».
Le maire, artiste peintre lui-même, est pessimiste : « Je pense qu’on va dans le mur. Raza a déjà trop reculé. » Initialement, le peintre indien souhaitait que sa donation occupe les trois étages de la tour pendant quatre-vingt-dix-neuf ans.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Paca. La donation d’un peintre indien divise le conseil municipal d’un village de la Côte d’Azur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X