Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Des parlementaires veulent du francique et de l’alsacien en primaire et collèges

Publié le 27/09/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Quatre parlementaires (PS) de la Moselle ont demandé au ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, de réintroduire le francique et l’alsacien dans les programmes d’enseignement des langues régionales du primaire et du collège, a-t-on appris le 26 septembre à Metz.
Les sénateurs Jean-Pierre Masseret, également président du conseil régional de Lorraine, Jean-Marc Todeschini, Gisèle Printz, et le député de la 10e circonscription Michel Liebgott s’inquiètent de deux arrêtés ministériels qui, devant être publiés le 4 octobre au Bulletin officiel de l’Education nationale, « ne mentionnent à aucun endroit » ces deux langues régionales.
« Tout comme le breton, le corse et le catalan, le francique des pays mosellans et l’alsacien étaient pourtant clairement cités depuis 2003 dans les programmes (…) définitifs des langues régionales », notent les parlementaires.
« Il est difficilement acceptable que, dans certaines régions, il y ait une continuité de l’apprentissage des langues régionales du primaire au lycée en passant par le collège alors que (dans les nôtres), il ne soit prévu qu’au lycée », poursuivent-ils. D’autant que, selon eux, ces deux langues régionales sont « une passerelle vers l’apprentissage naturel de l’allemand ».
Des 24 langues régionales parlées sur le territoire national, le francique ou « platt » est la troisième avec 400.000 locuteurs, derrière l’alsacien (700.000 de locuteurs) et le catalan (9,1 millions).

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des parlementaires veulent du francique et de l’alsacien en primaire et collèges

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X