Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Du désir d’adoption à l’accueil d’un enfant : un échec sur deux, d’après une étude de l’Ined

Enfance / Famille

Du désir d’adoption à l’accueil d’un enfant : un échec sur deux, d’après une étude de l’Ined

Publié le 27/09/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Un candidat à l’adoption sur deux parvient au bout de son projet d’adoption, selon une enquête que vient de publier l’Institut national des études démographiques (Ined). La sélection privilégiant les couples, les milieux favorisés et les personnes entre 30 et 40 ans, avec des différences entre les départements.
L’enquête, menée dans dix départements et portant sur les démarches achevées en 2001 et 2002, a été difficile à mener, souligne son auteur, Catherine Villeneuve-Gokalp, les statistiques étant rares, concernant notamment les abandons en cours de démarche, qui s’avèrent assez nombreux.
Chaque année, entre 4.000 et 5.000 couples ou personnes seules adoptent un enfant en France, dont 3.000 à 4.000 sont nés à l’étranger.
Le chemin parcouru entre le désir d’adoption et l’annonce qu’un enfant vous attend est long, les abandons ou refus sont nombreux, et « finalement, un candidat sur deux réalise son projet », selon l’enquête de l’Institut national des études démographies publiée dans sa revue «Populations», et dont un résumé peut être téléchargé.
Très redouté des postulants, l’agrément est pourtant accordé à trois candidats sur quatre. Et si le candidat n’a pas l’agrément, c’est plus souvent pour cause d’abandon (16% des cas) que de refus (8%). Les candidats abandonnent pour cause de grossesse ou de séparation du couple, mais plus souvent par découragement ou remise en question de leur désir d’enfant, après les entretiens avec le psychologue.
La durée de la procédure d’agrément varie entre 6 et 11 mois selon les départements. Les raisons des refus sont souvent peu explicites. 55% des refus sont justifiés par « une perception insuffisante de la spécificité de l’enfant adopté ». Sinon, sont évoqués un projet « prématuré », une différence d’appréciation entre les parents, ou le deuil de l’enfant biologique non réalisé.
Le célibat ou l’âge ne peuvent être légalement des raisons de refus.
Une fois l’agrément obtenu, le délai est en moyenne de 24 mois avant l’accueil de l’enfant, mais un tiers des personnes ayant reçu l’agrément ne voient pas leur projet aboutir.
Si la moitié des premières demandes se terminent pas une adoption, les chances sont accrues pour les demandes suivantes (trois quarts de réussites dans ces cas-là).
Peu nombreuses à entreprendre les démarches (une demande d’adoption sur dix est présentée par une femme seule), les personnes ne vivant pas en couple ont une chance sur trois d’adopter, la différence avec le couple jouant pour l’obtention de l’agrément, mais pas ensuite.
Malgré les obstacles, le nombre de postulants augmente constamment. Quelque 25.000 personnes attendent un enfant et chaque année, quelque 8.000 nouveaux agréments sont délivrés.

Pour aller plus loin, consulter le quatre pages «l’adoption en France : qui sont les adoptés, qui sont les adoptants ?», de Juliette Halifax, Catherine Villeneuve-Gokalp, publié dans le numéro 417, en novembre 2005 de Population et sociétés

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Du désir d’adoption à l’accueil d’un enfant : un échec sur deux, d’après une étude de l’Ined

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X