Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

La légitimité des exécutifs locaux en question

Publié le 27/09/2007 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

L’Observatoire de la décentralisation du Sénat va engager une réflexion sur « la légitimité des exécutifs locaux », à la lumière des expériences allemande, italienne et espagnole, dans un rapport à paraître en novembre, a annoncé le 26 septembre son président, l’ex ministre UMP Jean Puech.
Dans le cadre des lois de décentralisation, « des collectivités locales dotées de compétences renforcées ont besoin d’une légitimité accrue », a souligné le sénateur de l’Aveyron, de retour d’un déplacement en Allemagne, Italie et Espagne, avec ses collègues Philippe Dallier, Eric Doligé, Dominique Mortemousque et Bernard Saugey.
« L’élection au suffrage universel direct permet de respecter la volonté des électeurs », a insisté Jean Puech, évoquant les cas de maires, présidents de conseil général ou présidents de région, en France, portés à ces responsabilités à la suite du retrait de leur tête de liste.
Sans vouloir nécessairement s’aligner sur les expériences étrangères, l’Observatoire a noté que les exécutifs locaux sont élus au suffrage universel direct en Allemagne et en Italie, ainsi qu’en Espagne dans les communes de moins de 100 habitants.
L’Observatoire compte également se pencher sur la question du statut de l’élu, qui conditionne celle du cumul des mandats. Il note que dans les trois pays visités, le cumul, sauf exception, est interdit ou n’est pas dans les usages.

Lire aussi la Gazette à paraître le 1er octobre

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La légitimité des exécutifs locaux en question

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X