Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Les villes moyennes préoccupées par les inégalités dans l’offre de soins

Publié le 28/09/2007 • Par Bruno Fournier • dans : A la une, France

Les maires des villes moyennes ont fait part de leurs inquiétudes, lors de leurs 3e assises les 26 et 27 septembre à Chambéry (Savoie), face à la « faiblesse » de l’offre de soins et aux inégalités qu’elle engendre.
Aujourd’hui, quelque 220 villes moyennes (de 20.000 à 100.000 habitants) regroupent 63% des équipements de santé en France. Mais pour une grande partie d’entre elles, isolées sur leur territoire, les inégalités ne cessent de s’aggraver et la faiblesse de l’offre de soins devient préoccupante.
Ainsi, selon une étude présentée lors des assises, « plus de la moitié des villes moyennes, principalement dans le nord et le centre du pays, sont marquées par la faiblesse de la densité médicale et paramédicale.
Autre temps fort : l’intervention de Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre concernant «Les nouvelles relations Etat-collectivités». Ce dernier a rappelé que pour 2008, la participation du budget de l’Etat en faveur des collectivités locales atteindra 72 milliards d’euros, soit le quart de son budget.
«Le choix du gouvernement a été de préserver l’indexation de la dotation globale de fonctionnement. Elle progressera comme l’inflation majorée de 50% de croissance, soit 2,08%». Cela représente une progression de 817 millions d’euros, dont environ 460 millions pour les communes et leurs groupements, 245 pour les départements et 108 pour les régions. «Une seconde priorité a été de renforcer l’effort de péréquation au sein de la DGF. Ainsi la dotation de solidarité urbaine (DSU) passera le cap du milliard d’euros en 2008», a-t-il exposé.
Le porte-parole a également évoqué la réforme de la carte judiciaire qui, après concertation avec tous les acteurs, dont les élus, le conseil consultatif va statuer sur le sujet en octobre et la mise en ouvre progressive pourra débuter en janvier 2008. Quant aux villes moyennes, Laurent Wauquiez a signalé que 20 d’entre elles vont être accompagnées dans les domaines de la santé, de l’enseignement supérieur, des transports et du renouvellement urbain pour voir les points à expérimenter dans le cadre de la DIACT.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les villes moyennes préoccupées par les inégalités dans l’offre de soins

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X