Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Haute-Normandie. La Seine-Maritime signe son neuvième Coge

Publié le 03/10/2007 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Le département de Seine-Maritime vient de signer avec différents partenaires son neuvième contrat d’objectifs et de gestion des eaux ou Coge.
Ce dernier associe à la collectivité l’agence de l’eau Seine-Normandie, le syndicat mixte du schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage) du Cailly, de l’Aubette et du Robec, et l’agglomération de Rouen.
Baptisé «Coge des eaux des bassins versants du Cailly, de l’agglo de Rouen, de l’Aubette et du Robec», ce contrat d’une durée de cinq ans est doté d’une enveloppe de 114 millions d’euros. Il concerne 101 communes des plateaux nord et nord-est de Rouen, totalisant près de 400.000 habitants et 22 maîtres d’ouvrage.
Visant à organiser de façon homogène ce qui concerne la gestion de l’eau, ce Coge porte sur l’alimentation en eau potable pour 54,3 millions d’euros, sur l’assainissement, la préservation et la protection de la ressource en eau, qualitativement et quantitativement (43,4 millions d’euros).
Il intègre les politiques de maîtrise du ruissellement et de lutte contre les inondations (12,7 millions), de préservation, de restauration et de valorisation des milieux aquatiques et rivulaires (2,4 millions).
Enfin, le volet « animation territoriale » dispose d’un budget de 1,2 millions d’euros.
Le conseil général va signer 12 contrats dans les prochains mois pour couvrir le département. La collectivité aura alors, à elle seule, engagé environ 500 millions d’euros de travaux.
Chaque Coge est financé en fonction des projets présentés et des besoins, à des hauteurs différentes par le département, l’agence de l’eau Seine-Normandie et les partenaires du contrat.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Haute-Normandie. La Seine-Maritime signe son neuvième Coge

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X