Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Ile-de-France. Les Hauts-de-Seine lancent une étude pour résoudre le casse-tête Vélib’

Publié le 03/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le conseil général des Hauts-de-Seine va lancer une étude pour résoudre les nombreuses questions juridiques et financières posées par l’extension éventuelle dans le département du dispositif de vélos en libre-service, qui rencontre un franc succès à Paris.
A l’issue d’une réunion avec les représentants des 36 communes du département, le président du conseil général (CG92) Patrick Devedjian (UMP) a indiqué que 29 d’entre elles avaient exprimé « un intérêt soutenu » pour un tel dispositif.
« Mais chaque commune a une problématique différente et une réponse différente à apporter », a-t-il ajouté, insistant sur le fait que « tout le monde en veut, mais tout le monde voit bien que c’est compliqué ».
Le groupe de travail, qui sera pris en charge par une subvention du département, aura notamment pour mission d’évaluer les coûts financiers et « d’analyser les problèmes juridiques posés » par l’installation d’un « système compatible avec Vélib' », a expliqué Patrick Devedjian.
Peu avant la réunion, le directeur des services techniques d’Issy-les-Moulineaux, Olivier Haumont, a expliqué qu’un appel d’offres exigeant un système compatible avec Paris ne serait pas équitable car il favoriserait la société JCDecaux, qui gère la flotte Vélib’ dans la capitale.
Plusieurs communes ont également fait part de leurs réticences à augmenter leur surface d’espaces publicitaires, alors qu’à Paris le système est pris en charge par la concession à JCDecaux de ces panneaux publicitaires.
Autre difficulté, « il y a 29 opérateurs publicitaires sur le territoire départemental et tout le monde a des échéances différentes », a expliqué Patrick Devedjian.
Le président du CG92 n’a pas indiqué à quelle date le groupe de travail remettrait son rapport.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Les Hauts-de-Seine lancent une étude pour résoudre le casse-tête Vélib’

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X