Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • L’incertitude demeure concernant l’accessibilité des établissements recevant du public

Handicap

L’incertitude demeure concernant l’accessibilité des établissements recevant du public

Publié le 04/10/2007 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

«Va-t-on y arriver dans les délais ? Non». La parole est forte venant du maire d’une commune, La Garenne-Colombes (92), pourtant engagée par une Charte Handicap avant même la loi du 11 février 2005.
Invité, le 3 octobre, du premier des rendez-vous «Accessibilité de la cité», organisés par le Conseil national du handicap et l’association Communication publique sur le thème des établissements recevant du public (ERP), Philippe Juvin le confirme : «pour les ERP neufs, pas de problème, et la révolution de la loi est bien là, mais pour l’existant, les maires ont vu fondre sur eux tout un tas de bureaux d’études venus leur vendre du diagnostic…».
Les maires sont d’autant plus démunis que l’incertitude demeure sur la date-butoir du diagnostic : aucun décret n’est venu confirmer la date du 31 décembre 2008, annoncée cet été, au lieu du 31 décembre 2011.
Catherine Bachelier, déléguée à l’accessibilité au ministère de l’Equipement, souligne que chaque DDE dispose d’un correspondant accessibilité, qui, dans de rares départements, propose des formations aux élus, services techniques et associations. Futurs pôles de ressources ? On n’en est pas là, faute de moyens…
La complexité des textes est indéniable, reconnaît François Lefort, de la direction de l’Urbanisme, sans compter les conflits d’usage possibles entre différents types de handicaps, entre sécurité et accessibilité… «Il ne faut pas marquer de pause, martèle toutefois Patrick Gohet, délégué interministériel aux personnes handicapées : certes, nous allons répondre trop tard aux maires, et l’accessibilité sera l’affaire de la prochaine mandature, mais les candidats seront aussi jugés sur leur volontarisme dans ce domaine».

Pour aller plus loin :
Consultez la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’incertitude demeure concernant l’accessibilité des établissements recevant du public

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X