Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Rhône-Alpes. 1.200 personnes manifestent pour le maintien du tribunal de Montbrison

Publié le 04/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Environ 1.200 personnes ont manifesté le 3 octobre dans le centre de Montbrison pour s’opposer au risque de disparition du Tribunal de grande instance (TGI) de cette sous-préfecture.
Scandant « Non à la disparition du tribunal » et « démission », les manifestants brandissaient des banderoles où l’on pouvait lire « Pour une justice plus rapide et plus proche de chez vous », ou bien « Sarko, notre TGI, tu ne le voleras pas ».
Environ 120 élus de l’arrondissement de Montbrison se sont rassemblés sur une scène où plusieurs d’entre eux, à l’image du maire UMP de la ville, Philippe Weyne, ont annoncé leur intention de faire la grève des services publics et de démissionner en cas de disparitions des différents tribunaux (tribunal d’instance, TGI, chambre commerciale et Conseil des prud’hommes) de l’arrondissement.
Ils ont déclaré que la mesure, qui leur a été annoncée au ministère de la Justice, était incompréhensible. Selon eux, cet arrondissement a vu sa population augmenter de 18% depuis 1982. Une croissance équivalente est attendue d’ici à 2020, disent-ils.
Le député UMP de la circonscription, Jean-François Chossy, a fait part de son intention de demander au gouvernement un débat public à l’Assemblée nationale et au Sénat sur la réforme de la carte judiciaire.
« J’ai participé à la commission d’Outreau qui a débouché sur la création des pôles de l’instruction sous l’impulsion du précédent ministre de la Justice, Pascal Clément, mais il n’a jamais été question que les affaires qu’ils traitent ne soient pas jugées dans le ressort du TGI concerné (…) », a lancé Jean-François Chossy.
« On assiste aujourd’hui à un désaveu, à une manoeuvre. Comptez sur moi pour dénoncer ce qui se passe ! », a-t-il ajouté.
Le député et le maire de Montbrison ont par ailleurs affirmé que le conseiller de la ministre de la Justice chargé de la carte judiciaire, Stéphane Noël, qu’ils ont rencontré ensemble la semaine dernière, leur avait laissé entendre « que la justice ne (serait) pas le seul service public concerné par la réforme et qu’à terme l’arrondissement même de Montbrison et sa sous-préfecture (étaient) menacés de disparition ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. 1.200 personnes manifestent pour le maintien du tribunal de Montbrison

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X