Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Les policiers municipaux pourraient être bientôt autorisés à utiliser les Taser

Publié le 04/10/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Les policiers municipaux, déjà autorisés à porter des pistolets ou des revolvers, pourraient être bientôt dotés de pistolets à impulsions électriques (PIE) Taser. Confirmant une information publiée par le Monde dans son édition du 4 octobre, une porte-parole de Michèle Alliot-Marie, Bénédicte Guitard, a précisé que le décret du 24 mars 2000, qui fixe la liste des armes des policiers municipaux sur laquelle ne figure pas le Taser, pourrait être prochainement modifié en ce sens. « Mme Alliot-Marie, qui est plutôt favorable à cette modification, doit évoquer cette question la semaine prochaine avec les membres de l’Association des maires de France et c’est à l’issue de ces rencontres qu’elle annoncera sa décision », a ajouté la porte-parole. Le Taser X-26, arme non létale, équipe déjà trois milliers de gendarmes et de policiers. Il envoie jusqu’à dix mètres deux dards sur un suspect, lui administrant une décharge de 50.000 volts agissant sur son système nerveux et le tétanisant quelques secondes, le temps de le maîtriser. Plusieurs maires de région parisienne avaient déjà acheté ces armes (vendues plus de 1.000 euros l’unité) mais avaient dû les remiser, faute d’autorisation. L’Union nationale des agents de police municipale (UNAPM CFE-CGC) d’Ile-de-France avait demandé en août cette modification du décret. Mais Dominique Martin, président du Syndicat national des policiers municipaux (SNPM, majoritaire chez les 17.000 policiers municipaux), est plus réservé car il a « eu des échos sur des incidents aux Etats-Unis » avec le Taser. Amnesty International dénonce régulièrement un usage abusif de cette arme par les policiers américains, assurant avoir recensé des décès à la suite des décharges reçues. La branche française réclame un moratoire et une étude indépendante sur les effets de cette arme. Taser produit des études médicales américaines et françaises qui concluent à l’absence de blessures sérieuses provoquées par le Taser. 1.700 Taser ont déjà été livrés aux gendarmes et ont été utilisés 42 fois depuis le début de l’année, dit-on à la direction de la gendarmerie. La police, dont les syndicats sont plutôt favorables à cette arme, en a reçu 1.100.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les policiers municipaux pourraient être bientôt autorisés à utiliser les Taser

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X