Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration et services publics

Languedoc-Roussillon. Polémique à Montpellier après l’interpellation d’un Turc sans papier

Publié le 04/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

L’interpellation le 3 octobre d’un Turc, dont la demande de titre de séjour est en cours d’instruction, à la sortie de la mairie où il venait de déposer un dossier de demande de mariage, oppose la mairie de Montpellier à la Cimade. « La mairie de Montpellier dénonce à la police les étrangers en situation irrégulière qui veulent se marier avec des Français », accuse ainsi la Cimade dans un communiqué.
Un agent municipal étant mis en cause, la maire de Montpellier, Hélène Mandroux (PS), a annoncé le 6 octobre dans un communiqué avoir « diligenté une enquête administrative pour faire la lumière sur les faits et être en mesure de répondre aux interrogations légitimes ».
Selon la Cimade, la Française, Elif, et le Turc, Evren, se sont présentés à la mairie pour déposer un dossier de demande de mariage. Un agent a demandé à Evren de lui présenter son titre de séjour, ce qu’il n’a pu faire, sa demande de titre étant en cours d’instruction.
Après s’être absentée, l’agent a annoncé au couple qu’elle était obligée de saisir le procureur de la République et d’informer la Police aux frontières, a raconté Elif.
A la sortie de la mairie, des policiers ont interpellé Evren puis après un contact avec la préfecture, l’ont relâché. Selon la préfecture, l’arrêté de reconduite à la frontière a été annulé et la demande de titre de séjour en cours d’instruction.
Selon la mairie, il n’y a eu ni contact entre l’agent municipal et la police aux frontières ni avec les services du procureur.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Polémique à Montpellier après l’interpellation d’un Turc sans papier

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X