Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Ile-de-France. La Seine-Saint-Denis mobilisée contre les cancers d’origine professionnelle

Publié le 08/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le conseil général de Seine-Saint-Denis s’est joint le 8 octobre à l’appel « à la mobilisation contre les cancers d’origine professionnelle » lancé par un réseau issu du monde syndical, mutualiste, médical et associatif, à l’occasion du Grenelle de l’environnement.
« Les salariés sont les premières sentinelles de la sécurité environnementale. Le Grenelle de l’environnement doit permettre des avancées significatives », écrivent les membres du réseau « Prévenir les cancers d’origine professionnelle », dont sont également membres plusieurs élus de Seine-Saint-Denis, dans un communiqué envoyé par le conseil général.
Les 45 premiers signataires de cet appel demandent des réformes « profondes et urgentes » en termes de « reconnaissance, de droit à la réparation, de réglementation et de recherche publique sur les toxiques ».
Une délégation conduite par le président du conseil général Hervé Bramy et Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche à l’INSERM, sera reçue le 10 octobre à 17h au ministère de la Santé, précise le communiqué.
D’après le réseau, entre 45 et 54 ans, un ouvrier a quatre fois plus de risque de mourir par cancer qu’un cadre supérieur.
Plus d’un salarié sur dix en France est exposé à des produits cancérogènes, soit 2,3 millions, dont 70% d’ouvriers, selon l’étude nationale officielle SUMER parue en 2005.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ile-de-France. La Seine-Saint-Denis mobilisée contre les cancers d’origine professionnelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X