Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Conférence sur le pouvoir d’achat : négociation salariale prévue fin octobre

Publié le 09/10/2007 • Par Martine Doriac • dans : A la une, France

Après la conférence sur le pouvoir d’achat qui a réuni le 8 octobre à Bercy les syndicats représentatifs de la fonction publique, des employeurs publics et des personnalités qualifiées, Eric Woerth, ministre du Budget, des comptes publics et de la fonction publique, a précisé que la réunion ne portait pas sur la négociation salariale mais sur le fond de la rémunération des fonctionnaires, en incluant la valeur du point mais aussi le glissement vieillesse technicité (GVT) et le régime indemnitaire. «Je ne dis pas qu’il n’y a pas des zones d’ombre, des injustices, tout cela, il faut en parler», a souligné Eric Woerth.
Trois groupes de travail se réunissent dès le 10 octobre sur huit thèmes :

– Rénover le cadre de la négociation salariale,
– Assurer l’attractivité des carrières dans la durée,
– Assurer la place de la politique indemnitaire au sein de la politique salariale,
– Travailler à une valorisation de la mobilité géographique et professionnelle dans le pouvoir d’achat,
– Les heures supplémentaires,
– Le temps épargné et le pouvoir d’achat,
– Valoriser l’action sociale et,
– La protection sociale complémentaire.

Il s’agit, selon le ministre du Budget, de trouver un consensus sur les instruments de mesure et la façon d’appréhender la rémunération des fonctionnaires.
«Aujourd’hui, personne n’est d’accord !» a-t-il remarqué en précisant que son souhait était d’augmenter durablement le pouvoir d’achat des fonctionnaires, en distinguant ce qui relève de l’action collective, de la responsabilité individuelle et de la baisse des effectifs de la FPE.
André Santini, secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique, a évoqué des résultats ciblés. En réponse aux organisations syndicales qui exigent l’ouverture de négociations, il a annoncé qu’une rencontre avec leurs représentants aurait lieu fin octobre sur la revalorisation salariale, indépendamment des travaux qui viennent de démarrer sur le pouvoir d’achat. Sur ce thème, les participants de la conférence du 8 octobre se retrouveront le 12 novembre pour faire le point sur les pistes proposées par les groupes de travail. L’invitation de la FPE et de la FPT à participer à ces discussions a été présentée comme une première.
La prochaine conférence, sur le dialogue social, est prévue le 15 octobre. Un livre blanc devrait ensuite alimenter une proposition de loi de refondation de la fonction publique qui serait présentée lors des discussions sur la loi de finances 2009.
Si les syndicats se satisfont de l’annonce de l’ouverture d’une négociation et demandent qu’elle soit annuelle comme dans le privé avec la négociation annuelle obligatoire (NAO), ils s’interrogent sur la stratégie du gouvernement qui prévoit cette réunion au moment où se tiendra, le 22 octobre, une intersyndicale. Ouverts au dialogue, ils participeront aux groupes de travail, mais restent attachés aux discussions indiciaires. «Cela reste le seul moyen de garantir une progression de pouvoir d’achat», indique Baptiste Talbot, secrétaire national de la CGT FTP qui a noté dans les cinq interventions confiées à des chercheurs et DRH l’importance accordée à l’individualisation des rémunérations. «Est-ce la volonté du gouvernement de nous initier à ces notions issues du privé ?», se demande Jacques Vannet, pour la CFTC, inquiet face aux échéances très courtes données aux groupes de travail qui se réuniront selon deux «vagues», du 11 octobre au 5 novembre. Si la CFTC se dit favorable à un dialogue constructif, elle n’entend se laisser «ni amuser, ni abuser» et attend du grain à moudre. «C’est un discours qui s’adresse à la FPE mais pas aux catégories C qui composent l’essentiel de la FPT et pour lesquelles les primes restent marginales. L’efficacité d’une individualisation reste à prouver. Quels critères utiliser ? Nous avons l’impression d’un exercice ficelé. Je ne demande qu’à me tromper», prévient Didier Rosez, président de la fédération des services publics et de santé FO, qui s’interroge sur la prompt

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Conférence sur le pouvoir d’achat : négociation salariale prévue fin octobre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X