Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Ile-de-France. Le PCF du 92 dénonce une baisse des subventions pour l’aide alimentaire

Publié le 09/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le groupe communiste au conseil général des Hauts-de-Seine a dénoncé une baisse « sournoise » des subventions pour l’aide alimentaire dans le département, à hauteur de près de 50% pour le Secours populaire qui a confirmé cette information.
« Un rapport de l’assemblée départementale du mois de juin dernier annonçait que les subventions allouées pour alimentaire en 2007 au Secours populaire, aux Restaurants du Coeur, à la Banque Alimentaire étaient identiques à celles versées en 2006 », soit 30.000 euros chacun, indique le communiqué du groupe PCF au conseil général, dominé par l’UMP et présidé par Patrick Devedjian.
« Nous découvrons que ce rapport était mensonger », accuse le PCF, puisque les 30.000 euros alloués sont parfois éloignés des subventions de 2006, qui étaient de 54.673 euros pour le Secours populaire, 45.735 euros pour la Banque alimentaire et 30.643 euros pour les Restos du Coeur.
Le groupe PC reproche à Patrick Devedjian d’avoir « réduit de manière sournoise les subventions aux associations caritatives » des Hauts-de-Seine.
La secrétaire générale du Secours populaire dans le 92, Maïté Masquelier, a confirmé cette baisse.
« Nous ne nous y attendions pas du tout. Nous avons écrit un courrier fin juillet, puis un autre en octobre pour obtenir des explications, mais nous n’avons pas reçu de réponse », a-t-elle expliqué.
Le budget annuel du Secours populaire dans le 92 s’élève à environ 800.000 euros et 100.000 personnes bénéficient chaque année d’une aide, a ajouté Maïté Masquelier.
Le conseil général n’a pas souhaité réagir dans l’immédiat.
Un conseiller général communiste, Patrice Leclerc, a par ailleurs expliqué que « lors de la séance, le rapport a été voté par tout le monde ».
« Ils nous ont dit que c’était la même subvention, nous ne sommes pas allés chercher des poux. C’est pour ça que nous sommes en colère », a-t-il ajouté.
Dans son communiqué, le PCF réclame que le « département, le deuxième plus riche de France, après Paris, avec un budget de 1,6 milliard d’euros », rétablisse les mêmes subventions qu’en 2006.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ile-de-France. Le PCF du 92 dénonce une baisse des subventions pour l’aide alimentaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X