Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Lorraine. Pour ses 25 ans, la chambre régionale des comptes de Lorraine tient colloque à Metz

Publié le 12/10/2007 • Par Pascale Braun • dans : Régions

«Le temps des malentendus est révolu», a estimé Jean Mottes, président de la chambre régionale des comptes de Lorraine, à l’occasion du colloque «l’examen de la gestion des collectivités locales par les Chambres régionales des comptes : 25 ans après, bilan et perspectives» organisé par l’Institut régional d’administration (Ira) de Metz le 12 octobre en présence de Claire Bazy-Malaurie, présidente de chambre de la cour des comptes.
Si l’utilité et la légitimité des chambres régionales n’est plus mise en cause, les témoignages d’élus ont permis de retracer des débuts conflictuels et des problèmes de fond persistants. «Voici 25 ans, le manque de cadrage des magistrats et le manque d’habitude des élus ont engendré des relations difficiles marquées par la médiatisation excessive de certains dossiers et un sentiment d’insécurité juridique pour les élus confrontés à des contrôles a posteriori », a rappelé Jacques Schaeffer, adjoint au maire de Metz, donnant en exemple les doutes émis par la CRC, en 1991 quant à l’utilité du technopôle de Metz.
Pour l’élu, les améliorations juridiques apportées par la loi du 21 décembre 2001 ont permis de clarifier la nature des interventions de la cour des comptes et d’instaurer un dialogue apaisé.
Tout en saluant le chemin accompli, François Werner, adjoint au maire de Nancy, rappelle le risque d’erreur d’appréciation encouru par les élus lorsqu’ils s’engagent sur des notions aux contours encore flous tels le développement durable.
Vice-président du conseil général de Meurthe-et-Moselle, Jean-Paul Vinchelin estime que les transferts de compétences effectués depuis 2004 sans être toujours accompagnés de transferts de fonds équivalents risquent d’alimenter de vifs débats entre élus et magistrats.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Lorraine. Pour ses 25 ans, la chambre régionale des comptes de Lorraine tient colloque à Metz

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X