Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Languedoc-Roussillon. Grenelle de l’environnement : la question de l’étalement urbain au coeur des débats

Aménagement du territoire

Languedoc-Roussillon. Grenelle de l’environnement : la question de l’étalement urbain au coeur des débats

Publié le 17/10/2007 • Par Jean Lelong • dans : Régions

Thème sensible dans une région soumise à une croissance démographique record, la question de l’étalement urbain s’est invitée à plusieurs reprises au cours du débat qui a réuni quelque 700 participants le 12 octobre au palais de congrès de Perpignan. Nécessité de «préserver des zones vertes autour des villes» pour favoriser le développement d’une agriculture biologique. Nécessité de prendre en compte le risque inondation, très présent sur le littoral languedocien – «Il faut adapter l’urbanisme à l’environnement et pas l’inverse», insiste une militante associative. La maîtrise de l’urbanisme a été présentée également comme un moyen de «diminuer la demande de déplacement» et de réduire les émissions de CO2. «Arrêtons de peupler les périphéries à grands coups d’autorisations commerciales !, s’insurge le président de la Fédération du bâtiment des Pyrénées-Orientales. Il faut revenir vers les centres villes et construire des logements collectifs, plus faciles à chauffer et à isoler». Jean-Paul Alduy, sénateur-maire de Perpignan, partage l’analyse mais pointe un problème de gouvernance : «Tant que nous n’aurons des groupements communaux à bonne échelle, animés par des responsables élus au suffrage universel, nous avancerons lentement pour bloquer les grandes surfaces, développer des trames vertes ou bleues et intervenir efficacement dans les domaines de la mobilité et de l’habitat».
L’eau a également été présente dans le débat, sous ses différents aspects. Qu’il s’agisse de ménager la ressource en eau potable, «insuffisante à l’horizon 2020 si le mode de consommation actuel perdure». De maîtriser les inondations. De résorber la pollution du Rhône. Ou de préserver la biodiversité marine. Parmi les propositions avancées à ce sujet figure l’organisation d’une table ronde sur la pêche en Méditerranée, et plus particulièrement sur la pêche au thon rouge.
En matière d’énergies renouvelables, les participants de l’atelier n° 1 (lutter contre les changements climatiques et maîtriser l’énergie), ont plaidé pour une meilleure prise en compte des spécificités régionales. «Fixons des objectifs régionaux plus ambitieux que la moyenne nationale», suggère le rapporteur, qui estime également nécessaire de «lancer rapidement des chantiers expérimentaux» et de «lever les freins qui persistent au plan réglementaire sur l’utilisation des énergies renouvelables».
L’éducation à l’environnement a également été mise sur la table. «L’importance de cette question a conduit à la traiter de manière transversale, du coup elle ne fait l’objet d’aucune mesure vraiment apparente», regrette un intervenant qui plaide pour «une grande politique nationale» qui permettrait d’ «embaucher 10 000 jeunes sur les territoires». Autre suggestion sur le même sujet : «Pourquoi ne pas organiser pas une journée de sensibilisation au développement durable, sur le modèle de la journée d’appel de préparation à la défense ?»
Si la question des OGM a suscité des échanges animés, un sujet a fait consensus à Perpignan : la nécessité de programmer rapidement la liaison TGV Montpellier-Perpignan, chaînon manquant sur l’axe ferroviaire à grande vitesse reliant Séville à Amsterdam.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Grenelle de l’environnement : la question de l’étalement urbain au coeur des débats

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X