Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Michèle Alliot-Marie n’exclut pas une «loi organique» pour clarifier les compétences

Publié le 19/10/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Intervenant en clôture du 77e congrès de l’Assemblée des départements de France (ADF), le 18 octobre, à Marseille, la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a affirmé que «la décentralisation départementale est une réussite» en affirmant qu’elle souhaitait la conforter. Elle a estimé que l’Etat et les collectivités devaient relever plusieurs défis, au premier rang desquels «celui de la clarification et de la simplification. (…) La mission confiée au sénateur Lambert, dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, sera utile à notre réflexion. Ses conclusions seront présentées à la prochaine Conférence nationale des exécutifs. Si nécessaire, une loi organique clarifiera alors les compétences et les centres de décision». Outre ce chantier institutionnel, Michèle Alliot-Marie a ouvert deux chantiers dans le domaine de la sécurité. Dans une lettre en date du 9 octobre, au directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, la ministre indique que « modernité, mutualisation et management humain» constituent les trois piliers de la future loi d’orientation pour la sécurité intérieur (Lopsi) qu’elle présentera au Parlement début 2008, et dont l’objectif sera de mieux «organiser la police territoriale» face aux violences urbaines notamment. Parallèlement, dans un entretien au Monde du 13 octobre, la ministre fait part de son objectif de tripler le nombre de caméras de vidéosurveillance d’ici à 2009. Ce développement accéléré de la vidéosurveillance fait partie intégrante d’un projet plus vaste : la création d’«un grand ministère moderne de la sécurité intérieure utilisant les technologies les plus novatrices». Une direction de la prospective devrait permettre d’anticiper les évolutions de la délinquance.

Pour en savoir sur le congrès de l’ADF, consulter la page du site du ministère de l’Intérieur consacré à ce thème

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Michèle Alliot-Marie n’exclut pas une «loi organique» pour clarifier les compétences

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X