Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Rhône-Alpes. Des crash-tests pour le personnel d’une société de transports en commun à Saint-Etienne

Sécurité

Rhône-Alpes. Des crash-tests pour le personnel d’une société de transports en commun à Saint-Etienne

Publié le 23/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

La Société des transports en commun de l’agglomération stéphanoise (Stas) a proposé à son personnel des «crash-tests pédagogiques» le 22 octobre à Saint-Etienne, avec un autobus, annoncent l’entreprise et de la préfecture de la Loire.
« C’est la première fois en France qu’un crash-test de ce type est organisé avec un autobus [pour] montrer que, même en ville et à vitesse réduite, les chocs peuvent être extrêmement violents », assure la préfecture de la Loire. Selon celle-ci, le nombre de personnes tuées sur les routes départementales a diminué de 42% depuis 2001.
L’opération s’est déroulée le 22 octobre après-midi, à l’intention des conducteurs de la Stas. Elle était menée par Pascal Draggoto, pilote professionnel spécialisé dans la reconstitution d’accidents, en clôture de la Semaine nationale de la sécurité routière.
Rempli de mannequins, l’autobus de la Stas s’est élancé sur le parking d’un dépôt de l’entreprise, à Saint-Priest-en-Jarez (Loire), pour percuter une moto avant de recommencer l’opération contre une voiture.
Des démonstrations de freinage ont également été effectuées avec l’autobus circulant à 25km/h, puis à 50 km/h, la distance de freinage étant alors multipliée par quatre.
L’entreprise a indiqué qu’elle enregistrait annuellement de 600 à 700 accidents de tout ordre, dont la moitié environ implique un tiers.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Des crash-tests pour le personnel d’une société de transports en commun à Saint-Etienne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X