Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Vers un centre d’entraînement commun police-gendarmerie

Publié le 23/10/2007 • Par La Rédaction • dans : France

La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a évoqué le 22 octobre à Lyon la création d’un centre d’entraînement commun police-gendarmerie pour lutter contre les violences urbaines.

La ministre estime nécessaire de « poursuivre les redéploiements (police-gendarmerie), en tenant compte des savoir-faire, spécificités, de l’action des cultures » des deux forces de sécurité. Elle entend également « favoriser le développement des complémentarités et synergies » entre elles. Michèle Alliot-Marie mentionne à cet égard « la construction d’un centre d’entraînement commun à la lutte contre les violences urbaines [qui] sera expertisé ».
Et ce, ajoute-t-elle, « dans l’optique du développement des standards européens ». Selon son entourage, il s’agit « d’essayer de faire en sorte que le savoir-faire français, dans ce domaine et dans celui du maintien de l’ordre, soient repris en compte dans d’autres pays ».

La ministre a également souhaité « un rapprochement des formations ». « La formation des personnels de soutien (administratifs, techniciens) sera mutualisée », a-t-elle indiqué. « Une organisation cohérente et complémentaire des recrutements et de la formation s’impose », a-t-elle ajouté.

Concernant la future Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), devant regrouper à terme la DST (contre-espionnage) et les Renseignements généraux, la ministre précise que « certaines missions qui étaient assurées » auparavant par les RG le « seront […] par d’autres directions » de la police, telle celle de la sécurité publique « pour l’information locale, le renseignement de terrain en matière de délinquance, les violences urbaines, les phénomènes de bandes ou les manifestations ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vers un centre d’entraînement commun police-gendarmerie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X