Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Net recul de la voiture dans les modes de transports de Rennes Métropole

Publié le 25/10/2007 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

C’est le principal enseignement de l’enquête «ménages déplacements 2007» réalisée par Rennes Métropole, en partenariat avec l’Etat (direction départementale de l’équipement), le conseil régional de Bretagne et le conseil général d’Ille-et-Vilaine : la part de marché de l’automobile dans les modes de transports utilisés par les habitants de l’aire urbaine rennaise a diminué de 7% entre 1999 et 2007. Et ce, au profit des transports collectifs (bus et métro), et dans une moindre mesure, du vélo. L’enquête, réalisée au printemps auprès de 7300 ménages habitant 216 communes du département, montre un bouleversement dans l’utilisation des modes de transports. Ainsi, la part des transports en commun progresse de 36% par rapport à la précédente enquête de 1999, tandis que la mobilité, exprimée par le nombre de déplacements réalisés par les habitants de plus de 5 ans, augmente elle aussi de 13%, à contre courant de la tendance nationale. Depuis 2002, l’agglomération rennaise dispose d’un métro et a entièrement repensé l’organisation de ses transports collectifs en renforçant l’intermodalité (bus+métro, TER). Le recul de l’usage de la voiture se traduit par une baisse globale de 54 000 déplacements voiture/jour. «Cette enquête nous conforte dans la mise en oeuvre du PDU et de la deuxième ligne de métro», se félicite Daniel Delaveau, vice-président de Rennes Métropole en charge des transports. La deuxième ligne, qui suivra un tracé est-ouest, devrait être réalisée par tronçons successifs pour une première mise en service à l’horizon 2018.

Pour plus de détails, consulter le dossier de presse consacré aux premiers résultats entre 1999 et 2007 sur l’aire urbaine rennaise

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Net recul de la voiture dans les modes de transports de Rennes Métropole

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X