Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Salaires des fonctionnaires : les syndicats « en colère » claquent la porte

Publié le 26/10/2007 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Le ministre de la Fonction publique Eric Woerth a présenté le 26 octobre aux syndicats de fonctionnaires des mesures salariales « concrètes et ciblées », jugées « dérisoires » par les syndicats, qui, « très en colère » ont quitté la réunion, selon des sources concordantes.
« Nous sommes très en colère et très fâchés, nous avons donc décidé de quitter la réunion parce que les mesures proposées par le ministre sont dérisoires et touchent une minorité d’agents », a déclaré le responsable de la FSU Gérard Aschieri à la sortie de la rencontre à Bercy, confirmant l’appel à la grève de sept syndicats le 20 novembre.
Dans un communiqué, le ministère de la Fonction publique a détaillé les quatre mesures « concrètes et ciblées pour l’année 2007 » qu’il a présentées le 26 octobre.
La première vise à étendre à 25.000 agents supplémentaires l’indemnité de sommet de grade, qui concerne les fonctionnaires stagnant au sommet de leur grade.
La seconde mesure prévoit de payer quatre jours de RTT, sur la base du volontariat, aux 140.000 agents possesseurs d’un compte-épargne temps (CET). La troisième étend à tous les agents de catégorie B (contre une partie d’entre eux jusqu’à présent) la possibilité d’effectuer des heures supplémentaires exonérées de charges sociales et fiscales.
Une quatrième mesure vise à rémunérer 30% des heures supplémentaires épargnées des agents hospitaliers.
Gérard Aschieri a déploré « une absence totale de dialogue social » ainsi que des mesures qui « consacrent clairement une réponse négative à nos demandes de négociations et une nouvelle perte de pouvoir d’achat » pour les 5,2 millions de fonctionnaires.
« Le ministre veut faire passer pour des mesures salariales ce qui est un dû! », s’est indigné pour sa part Jean-Michel Nathanson (Solidaires). « On nous a présenté des mesurettes qui sont encore pires que ce qu’on croyait », a-t-il dénoncé, ajoutant que le gouvernement « portait la responsabilité du conflit social à venir ».
Pour Jean-Marc Canon (CGT), « les mesures proposées sont absolument inacceptables », et « aux antipodes de ce que réclament les organisations syndicales ». Eric Woerth n’a proposé « rien que du paiement partiel de dus, ou des mesures réservées à une infime partie de la Fonction publique », a-t-il indiqué.
Sept syndicats de fonctionnaires sur huit (CGT, CFDT, FO, CFTC, FSU, Unsa, Solidaires) appellent à la grève le 20 novembre pour les salaires et l’emploi.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Salaires des fonctionnaires : les syndicats « en colère » claquent la porte

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X