Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Midi-Pyrénées. Manifestation contre la suppression des trains de nuit en Midi-Pyrénées

Publié le 26/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Environ 80 cheminots, élus locaux et usagers ont interrompu le 25 octobre, à Toulouse, le comité d’établissement régional de la SNCF pour protester contre la suppression des trains de nuit dans le Tarn, le Tarn-et-Garonne et l’Aveyron, avant d’être reçus par le préfet de région.
Plusieurs députés des différents départements et l’ancien ministre socialiste des Transports Paul Quilès s’étaient joints à la manifestation, qui s’opposait également à l’arrêt de certains trains nationaux dans le Lot.
« Nous sommes ici pour défendre deux principes, celui du maintien du service public et celui de l’aménagement du territoire », a déclaré le député PS Jacques Valax, aux membres du comité d’établissement réunis à la gare Matabiau de Toulouse.
Les manifestants ont réclamé un moratoire concernant l’application de la nouvelle grille de la SNCF, programmée à partir du 8 décembre et prévoyant la suppression des trains de nuit entre Carmaux et Paris.
Non loin d’une banderole indiquant « Oui Madame Idrac, nos trains, nos gares sont nos vies. Le transport ferroviaire est un service public », Jacques Valax a insisté sur la détermination des manifestants. « Si vous n’acceptez pas de revoir la politique commerciale de la SNCF, nous serons peut-être amenés à être beaucoup plus virulents », a-t-il dit.
Des cheminots du Lot craignant pour le maintien de leurs emplois s’étaient associés à la manifestation, quinze arrêts de trains nationaux Téoz devant être supprimés par semaine à Souillac et Gourdon. « Remplacer ces trains par des TER coûtera plus cher », a insisté la maire de Gourdon, Arlette Seixa.
A l’issue d’une réunion avec le préfet de région, l’ex-ministre Paul Quilès a indiqué avoir demandé au préfet qu’il transmette au secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, leurs « remarques, demandes et observations de façon à ce qu’il fasse pression sur la SNCF afin que cette décision soit reportée ».
Paul Quilès s’est également engagé à écrire au président de la République pour « attirer son attention sur un sujet emblématique d’un décalage entre un discours très médiatique et une décision qui va totalement à son encontre ». « Alors que nous sommes en plein Grenelle de l’environnement (…), ce genre de décision publique n’a-t-elle pas des conséquences exactement inverses sur l’environnement? », a-t-il conclu.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Midi-Pyrénées. Manifestation contre la suppression des trains de nuit en Midi-Pyrénées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X