Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • L’UFC-Que-Choisir révèle que le prix de l’eau est abusif dans les grandes villes et lance un appel aux maires

Gestion locale

L’UFC-Que-Choisir révèle que le prix de l’eau est abusif dans les grandes villes et lance un appel aux maires

Publié le 29/10/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Une étude menée par l’UFC-Que Choisir, publiée le 29 octobre révèle que sur 9 nouveaux syndicats les prix de l’eau pratiqués dans les grandes agglomérations urbaines sont souvent très abusifs.
«L’eau distribuée par les syndicats de Marseille et de la presqu’île de Gennevilliers (92) est 2,2 fois plus chère que ce qu’elle ne coûte», souligne l’étude. «Le prix facturé est 1,8 fois plus élevé que le prix de revient à Montpellier, 1,7 fois plus élevé à Toulouse, 1,6 fois plus élevé à Nice et 1,5 fois plus élevé à Bordeaux», estiment encore les auteurs de l’étude.
A l’inverse, l’UFC-Que Choisir adresse donc un franc satisfecit à quatre collectivités : les agglomérations de Chambéry, Clermont-Ferrand, Annecy et Grenoble, qui sont gérées en régie municipale, présentent des prix facturés assez proches de notre calcul de coût.
D’après UFC- Que-Choisir, ces résultats mettent en lumière les bénéfices faramineux réalisés par les deux entreprises, Veolia et Suez, qui se partagent l’essentiel du marché, et témoignent des inefficiences du service. «La facture est aussi tirée à la hausse par des pratiques budgétaires irrégulières», souligne-t-on dans l’enquête. Par exemple, dans plusieurs syndicats d’assainissement, tels que le SIAAP en Ile-de-France, la coûteuse gestion des eaux pluviales est financée par la facture d’eau alors que, selon la Cour des comptes, ce poste relève du budget général des collectivités locales, notent par ailleurs les auteurs de l’étude.
«Pour sortir de l’impasse», l’UFC-Que Choisir lance un appel aux maires : «la clé d’une meilleure gouvernance de l’eau reste dans les mains des élus locaux qui, à l’instar de Bordeaux ou Lyon, doivent renégocier leur contrat, initier, comme à Nantes, des baisses de prix et régulariser leurs affectations budgétaires», lance l’association de consommateur. «Lors du renouvellement du contrat qui engage la collectivité pour plus de dix ans, les maires doivent envisager sérieusement l’opportunité d’un retour en régie publique», conseille l’association. «La menace de ce retour reste en effet le seul moyen immédiat d’accroître l’intensité de la concurrence», estime-t-elle.
Afin de poser un débat contradictoire sur des bases factuelles, l’UFC-Que Choisir met à la disposition des municipalités une rubrique qui leur permet de proposer leur version détaillée du compte de leur service.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’UFC-Que-Choisir révèle que le prix de l’eau est abusif dans les grandes villes et lance un appel aux maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X