Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. Des riverains protestent contre l’installation d’un campement de mal-logés, rue de la Banque à Paris

Logement

Ile-de-France. Des riverains protestent contre l’installation d’un campement de mal-logés, rue de la Banque à Paris

Publié le 30/10/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Des riverains de la rue de la Banque ont écrit au préfet de police Michel Gaudin pour protester contre les perturbations engendrées par le campement de mal-logés, installé depuis plus de trois semaines sur une partie des trottoirs.
Dans cette lettre du 25 octobre, rendue publique le 30 octobre, le « Collectif des Riverains de la rue de la Banque et de ses alentours » fait part de sa « colère ». « Les riverains, résidents, commerçants et visiteurs de ce secteur souffrent des perturbations engendrées par une situation intolérable (nuisances nocturne et journalière, insalubrité, insécurité) », écrit le Collectif.
La rue de la Banque se situe dans un quartier de bureaux, peu animé la nuit.
« Nous exigeons que l’espace public soit rendu à son usage normal et à la libre circulation de tous. (…) Nous comptons sur votre diligence pour que tout redevienne normal et que la tranquillité revienne », selon le texte.
La lettre est assortie d’une quarantaine de signatures, dont celles de commerçants qui déplorent une perte sensible de chiffre d’affaires. Un restaurateur a dit qu’il envisageait de licencier un de ses six salariés en raison de sa baisse d’activité depuis le 3 octobre, date de l’installation du campement.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Des riverains protestent contre l’installation d’un campement de mal-logés, rue de la Banque à Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X