Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Front commun d’associations pour dénoncer les carences dans l’application du Dalo

Publié le 30/10/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Après s’être mobilisées pour un accueil inconditionnel dans les centres d’hébergement d’urgence, les associations font maintenant front commun pour dénoncer un manque de moyens pour l’application du droit au logement opposable, et en appellent au président de la République.
ATD Quart Monde, Droit au logement (Dal), les Enfants de Don Quichotte, la Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique et l’Association Emmaüs ont souligné le 30 octobre que « les moyens ne sont pas au rendez-vous, dans le budget prévu pour 2008, pour mettre en application la loi sur le droit au logement opposable ».
La semaine dernière, les Enfants de Don Quichotte avaient évalué à environ un milliard d’euros l’effort supplémentaire qui devrait être consenti dans la loi de finances 2008 – soit 0,3% du budget de l’Etat – pour pouvoir à la fois répondre aux besoins de l’offre de logements et à la prévention de l’exclusion des personnes les plus vulnérables.
Ce milliard supplémentaire, ont souligné les Enfants de Don Quichotte, correspond au chiffrage des 37 mesures présentées le 15 octobre dernier au Président de la République par le Comité de suivi de la loi Dalo pour rendre effectif ce nouveau droit, voté en mars 2007.
Christophe Robert, de la Fondation Abbé Pierre, a souligné que pour loger les plus de 3 millions de personnes en situation aiguë de mal-logement, il fallait « passer à la vitesse supérieure ».
En attendant, pour faire face à l’urgence de la situation de la crise du logement, les intervenants ont proposé des « mesures intermédiaires ». Christophe Robert a plaidé en faveur d’un moratoire des expulsions – « des gens qui, a-t-il dit, se retrouveront dans les publics prioritaires de la loi Dalo -, et de l’obligation de construire 25% de logements sociaux pour tout programme de construction supérieur à 1000 m2 ou à 20 logements.
Jean-Baptiste Eyraud (Dal) a lui proposé d’user du droit de réquisition des logements vides, le plafonnement des loyers et la taxation de la spéculation immobilière.
« On a un président hyperactif, soyons hyperactifs sur la question du logement! », a conclu Augustin Legrand.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Front commun d’associations pour dénoncer les carences dans l’application du Dalo

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X