Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Aquitaine. Colloque à Agen pour une mise à 2×2 voies de la RN21

Publié le 31/10/2007 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Près de quatre-vingts élus et acteurs économiques des zones traversées par la route nationale 21 entre Limoges (Limousin) et Tarbes (Hautes-Pyrénées) étaient réunis en colloque le 29 octobre à Agen (Lot-et-Garonne) pour défendre le projet d’une mise à 2×2 voies de l’infrastructure, dont le coût estimatif s’élève à 2 milliards d’euros. La manifestation est à l’initiative de l’association Euro 21, qui regroupe les chambres de commerces et d’industrie des cinq départements concernés (Haute-Vienne, Dordogne, Lot-et-Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées). Les élus, dont Michel Diefenbacher, le président du conseil général du Lot-et-Garonne, et Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale et maire de Périgueux (Dordogne), militent pour permettre à une société privée, dans le cadre d’une concession routière, de réaliser la mise à 2×2 voies. «C’est même le seul moyen réaliste pour obtenir satisfaction. L’État n’aura rien à débourser et les collectivités locales ne paieront que les études. Les privés s’engageraient ainsi à réaliser le doublement entre Limoges et les Pyrénées d’ici à 10 ans», a expliqué Jean-Alain Mariottile président de la CCI.
«La RN 21, ce n’est pas seulement un itinéraire de Limoges à Tarbes, c’est également une liaison entre l’Europe du Nord et la Péninsule Ibérique via le Somport. Cette liaison est nécessaire. Le fret routier entre la France et l’Espagne est dès à présent plus important qu’entre la France et l’Italie», a renchéri Michel Diefenbacher, président du conseil général du Lot-et-Garonne. Pour lui, l’enjeu consiste également à «désengorger les métropoles de Bordeaux et de Toulouse», dont les projets de contournement se heurtent à des difficultés en raison de leur coût budgétaire, de l’opposition des riverains, et des annulations contentieuses.
Les promoteurs du projet attendent beaucoup du sommet franco-espagnol du 10 janvier prochain, qui réunira les ministres des transports des deux pays. Côté aragonais, autour des villes de Huesca et de Saragosse, des projets de plates-formes intermodales (fer-route) sont en cours. Des représentants de la «Fundacion Transpirineica» et d’Eurosud Transport ont plaidé pour le projet ferroviaire de traversée centrale des Pyrénées. En concurrence avec d’autres tracés, notamment ceux passant par Pampelune et privilégiant la façade atlantique jusqu’à Bordeaux, la traversée centrale pourrait prolonger vers l’Espagne l’axe de la RN 21.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. Colloque à Agen pour une mise à 2×2 voies de la RN21

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X