Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Des mesures salariales qui mécontentent employeurs et syndicats

Publié le 31/10/2007 • Par Martine Doriac • dans : A la une, France

A l’annonce, le 26 octobre, de quatre mesures décidées par le gouvernement pour la fonction publique, les syndicats ont préféré quitter la réunion. Ils appellent à la grève le 20 novembre.
En parallèle à leur participation aux conférences sur les valeurs et missions de la fonction publique, le pouvoir d’achat, le dialogue social et les parcours professionnels, les organisations syndicales demandent depuis juillet au nouveau gouvernement l’ouverture d’une négociation salariale avec rattrapage de la valeur du point d’indice. Reçues le 26 octobre par Eric Woerth, ministre du Budget et André Santini, secrétaire d’Etat à la Fonction publique, elles se sont vues annoncer quatre mesures :

1. L’indemnité de fin de corps sera étendue aux fins de grade. Les agents de catégorie B bloqués depuis cinq ans en fin de carrière percevront 400 euros en décembre, ceux de catégorie A recevront 700 euros. Cette prime concernerait 2 % des personnels.
2. Les titulaires d’un compte épargne temps pourront se faire régler quatre jours au taux de 125 euros en catégorie A, 80 euros en catégorie B, 65 euros en catégorie C. Dans la territoriale, seuls 35 000 agents ont un CET.
3. Les heures supplémentaires rémunérées et exonérées de charges sociales et fiscales sont étendues à toute la catégorie B, au delà de l’indice 380.
4. Enfin, désormais, dans la Fonction publique hospitalière, 30 % des heures supplémentaires effectuées seront payées.

Ces décisions coûteront 100 millions d’euros à l’Etat, 130 millions à l’hospitalière et une somme variable aux collectivités.
Réagissant la première, la CFDT a quitté la salle, suivie par les autres organisations. «Une mesure salariale est une mesure générale. On en est très loin. Annoncer le paiement d’un travail fait et d’heures supplémentaires comme une revalorisation salariale est inentendable. Et ce n’est pas le résultat de négociations !», commente Eric Fritsch, secrétaire général de l’UFFA-CFDT. «Ces mesures sont une arnaque. Le gouvernement estime en outre que la hausse de 0,8 % du point en janvier, à valoir de 2006 suite aux accords Jacob, vaut pour 2007», note Michel Angot, secrétaire national de la FSU. «Le gouvernement fait le choix du conflit en restant totalement sourd aux exigences salariales des personnels», prévient Baptiste Talbot, secrétaire de la fédération CGT des services publics.
Une réunion interfédérale est prévue le 12 novembre, avant l’échéance du 20 novembre, jour où tous les syndicats de la fonction publique, CGC, CFTC et FA-FPT compris, appellent à la grève. Leur assiduité aux conférences, dont la dernière, ouverte le 29 octobre, pourrait déboucher sur une véritable mobilité entre fonctions publiques, n’est pour l’instant pas remise en cause.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Des mesures salariales qui mécontentent employeurs et syndicats

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X