Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

fonction publique

Alerte de la CGT sur les risques sanitaires encourus par les personnels de l’assainissement

Publié le 30/05/2012 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH • Source : Emploi public.fr

La fédération CGT des services publics appelait à une journée nationale d’action, ce mardi 29 mai 2012, "pour la santé des professionnels, du public et du privé, travaillant dans les réseaux d’assainissement".

Ce mouvement de grève poursuit deux objectifs. Dénoncer d’abord la réforme des retraites de 2010 qui a allongé de deux ans l’âge légal d’ouverture des droits au départ pour les égoutiers fonctionnaires, le faisant passer de 50 à 52 ans, ainsi que la modification des règles pour atteindre un nombre suffisant de trimestres travaillés.

Les égoutiers fonctionnaires bénéficient d’un système de retraite spécifique, appelé le « régime de l’insalubrité ». Selon la CGT, « pour faire valoir leur droit à la retraite à 52 ans à taux plein, les égoutiers doivent impérativement avoir commencé à travailler dès l’âge de 20 ans, avoir travaillé 20 ans en réseaux souterrains d’égouts dont 6 années consécutives et n’avoir aucune interruption de travail qui engendrerait une perte d’annuité ».

Espérance de vie inférieure – Le second objectif est d’attirer l’attention sur les conditions de travail dans les réseaux d’assainissement. Diverses études(1) démontrent que l’espérance de vie des professionnels de l’assainissement est inférieure à celle des autres populations ouvrières.

« Le milieu insalubre dans lequel nous exerçons notre métier peut nous faire contracter de nombreuses maladies », explique Didier Dumont, animateur du collectif “eau” de la fédération CGT des services publics.

En effet, les eaux usées transportent des matières fécales, radioactives, ainsi que des produits chimiques comme des gaz, néfastes pour l’organisme et qui se traduisent par des problèmes de peau, de respiration et des atteintes du tube digestif.
« Pourtant, les égoutiers n’arrivent pas à faire reconnaître leurs accidents de santé comme des maladies professionnelles », dénonce Didier Dumont.

Pour protéger la santé des égoutiers, la CGT formule les exigences suivantes :

  • Restauration de l’âge d’ouverture des droits au départ en retraite à taux plein dès 50 ans ;
  • Développement des enquêtes épidémiologiques sur l’ensemble des salariés travaillant dans les réseaux d’assainissement ;
  • Diminution significative du temps d’exposition des agents travaillant dans les réseaux d’assainissement ;
  • Amélioration des moyens de protections individuels et collectifs.

Suivi médical renforcé – « Nous aimerions avoir accès à un suivi médical renforcé », insiste Didier Dumont. « A titre personnel, je bénéficie de deux visites médicales par an, mais ce n’est pas le cas de mes collègues qui travaillent sur d’autres sites, précise-t-il. Chaque collectivité a mis en place sa propre politique de suivi médical sans harmonisation au niveau national. »

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 Biomarqueurs d’évaluation d’une exposition complexe : exposition à des polluants professionnels chez les égoutiers parisiens, INSERM, 2009. Retour au texte

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Alerte de la CGT sur les risques sanitaires encourus par les personnels de l’assainissement

Votre e-mail ne sera pas publié

Antoine

05/06/2012 06h02

Comme pour les cheminots, j’ai peine à croire que le métier d’égoutier soit resté aussi difficile qu’il l’était (notamment avec le développement des nouvelles technologies : surveillance vidéo, sonde, capteur, automatisation).
Sans parler du fait que les travaux sont sans doute effectués par des sociétés spécialisées à l’occasion de marchés publics.

Bref, je suis curieux de savoir la moyenne du temps désormais passé dans les réseaux sousterrains par les égoutiers.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X