Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gouvernement

Claudy Lebreton : « Les départements seront exigeants avec le nouveau gouvernement »

Publié le 23/05/2012 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Interrogé le mardi 22 mai par La Gazette, Claudy Lebreton, président (PS) de l’Assemblée des départements de France (ADF) accueille favorablement la nouvelle architecture gouvernementale. Ce qui ne l’empêche d’afficher sa vigilance sur les questions financières.

Claudy Lebreton, président de l'Assemblée des départements de France (ADF)

La désignation de Marylise Lebranchu à la tête d’un ministère de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique va-t-elle, selon vous, dans le bon sens ?

J’ai une grande proximité avec Marylise Lebranchu qui m’a succédé à la tête de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR) et avec qui j’ai participé au conseil des élus de la campagne de François Hollande.
Détacher la décentralisation du ministère de l’Intérieur me va assez bien, moi qui ai la fibre girondine. Il me semble aussi pertinent d’y ajouter la réforme de l’Etat. Ne pas associer les collectivités à la révision générale des politiques publiques (RGPP) a été une erreur.
Ce ministère qui intègre également la fonction publique favorisera les échanges. Faut-il, à terme, une grande fonction publique qui rassemble la fonction publique d’Etat et la fonction publique territoriale ? Je m’interroge sérieusement. A tout le moins, il faut une grosse convergence. En ce domaine, ce n’est pas le statut mais le parcours de chacun qui doit primer.

N’êtes-vous pas déçu de ne pas avoir été retenu dans l’équipe gouvernementale ?

J’avais, c’est vrai, manifesté mon intérêt pour un ministère de l’Egalité des Territoires intégrant l’Aménagement du Territoire et la Décentralisation. Je faisais partie de la « short-list ». Des arbitrages politiques liés à la non-participation de Martine Aubry au gouvernement et à la parité hommes-femmes ont décidé d’une autre architecture. C’est ainsi. Je prends de la hauteur et du recul.

Quel sera votre attitude à l’égard, fait nouveau, d’un gouvernement de la même couleur que la vôtre ?

Je ne serai pas complaisant. Je serai exigeant. Avec, notamment, Alain Rousset, président de l’Association des régions de France (ARF) et Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (AMF), nous allons renforcer nos partenariats pour faire valoir l’esprit de négociation et de concertation.

Dans les tous prochains jours, l’ADF écrira à la ministre de la Justice Christiane Taubira pour lui demander comment nous pouvons régler la question financière des mineurs étrangers isolés. Nous ferons de même avec le ministre de l’Education Vincent Peillon sur la semaine de cinq jours. Nous agirons dans le même sens auprès de Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de la Dépendance. Le congrès de l’ADF, dans la deuxième quinzaine de septembre à Metz, sera un temps fort de notre dialogue avec l’Etat. Nous y ferons souffler l’esprit de l’acte III de la décentralisation.

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Claudy Lebreton : « Les départements seront exigeants avec le nouveau gouvernement »

Votre e-mail ne sera pas publié

Jean-Paul

24/05/2012 11h33

Intéressante, la dernière question sur le positionnement des associations d’élus… Maintenant qu’elles sont pour la plupart (sauf l’AMF) dirigées par des élus appartenant à la nouvelle majorité présidentielle, vont-elles conserver la même exigence vis-à-vis de l’Etat que celle qu’elles montraient avec l’ancien gouvernement ? Je l’espère, car il y a peu de chances que l’appareil d’Etat change fondamentalement de comportement sur les financements qu’il peut apporter à des projets locaux, ou sur des décisions préfectorales unilatérales. On a beau ne pas être de l’UMP, il y a quand même une hégémonie PS qui pourrait poser question.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X