Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

économie

Les écarts de croissance entre les régions françaises se resserrent

Publié le 23/05/2012 • Par Caroline Garcia • dans : France

La dernière livraison de « La conjoncture économique des régions françaises », publiée le 22 mai 2012 par le cabinet d’études économiques Asterès, montre que les régions les plus dynamiques perdent leur allant en même temps que la situation des autres régions se stabilise.

Une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 0,3 % en 2012 et inférieure à 1 % en 2013, c’est ce que prévoit Asterès pour la France. Dans « La conjoncture économique des régions françaises », publiée le 22 mai 2012, le cabinet d’études économiques s’attend à une baisse de la consommation des ménages qui serait une première depuis 1993.

L’analyse montre que les disparités régionales se resserrent en 2012 : « Alors que les taux de croissance du PIB se sont échelonnés entre 1 % (en Limousin et en Lorraine) et 2,2 % (en Corse) en 2011, ils iraient de – 0,4 % (en Lorraine) à 1 % (en Corse) en 2013. »

Asterès scinde les régions françaises en deux grands groupes :

  1. celles de l’ouest et du sud, qui enregistrent une croissance supérieure à la moyenne nationale
  2. et celles d’un grand tiers nord-est, plus déprimées.

Si cette classification que le cabinet utilisait déjà dans ces précédentes études demeure pertinente, elle révèle néanmoins un resserrement des écarts de croissance entre ces deux ensembles.

« Pas vraiment une bonne nouvelle », selon les analystes qui observent que « les régions autrefois dynamiques le sont moins aujourd’hui : dans les régions de l’ouest et du sud, l’endettement public et privé qui finançait les infrastructures et alimentait le secteur du BTP et de l’immobilier est affaibli ».
Parallèlement, les moteurs économiques de ces régions (agroalimentaire, aéronautique, pharmacie et tourisme) restent forts mais sont désormais concurrencés.

Ralentissement de la désindustrialisation – A contrario, la situation des régions du tiers nord-est et du centre de la France semble se stabiliser : « Le rythme de la désindustrialisation serait en train de ralentir et les industries qui demeurent, souvent très spécialisées, sont plutôt compétitives. »

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prévoit de son côté une croissance du PIB français de 0,6 % en 2012 et de 1,2 % en 2013. Le gouvernement table, lui, sur 0,5 % de croissance en 2012 et 1,7 % l’an prochain.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les écarts de croissance entre les régions françaises se resserrent

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X