Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Domaine public

Y-a-t-il une obligation d’information par la collectivité du renouvellement d’une autorisation d’occupation du domaine public ?

Publié le 14/05/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

La forme spécifique d’autorisation d’occupation du domaine public portuaire qu’est le contrat d’amodiation n’est plus en vigueur. Ce type de contrat, visé dans une circulaire du 29 décembre 1965, a en effet été supprimé par une circulaire du 19 mars 1981. Les règles d’occupation du domaine public sont dès lors fixées par le code général de la propriété des personnes publiques (CG3P). Conformément aux principes figurant dans les articles L. 2122-1 à L. 2122-3 de ce code, toute occupation du domaine public est expresse, temporaire, précaire et révocable. Il n’existe pas d’autorisation tacite d’occupation du domaine public. Par ailleurs, le titulaire d’une autorisation d’occupation du domaine public n’a pas de droit acquis au renouvellement automatique de celle-ci. Le non-renouvellement est une faculté dont dispose l’autorité compétente pour délivrer l’autorisation. Il s’agit d’une mesure prévisible, en fonction de laquelle le titulaire de l’autorisation a pu prendre ses dispositions. Il n’en résulte par conséquent ni préjudice ni droit à une quelconque indemnité.

Ainsi, à l’expiration de l’autorisation, le gestionnaire du domaine public qui l’a délivrée peut tout à fait en accorder ou non une nouvelle et, s’il en accorde une, le faire au bénéfice soit de l’ancien occupant, soit d’un nouveau postulant. Par ailleurs, en application de l’article L. 2122-20 du CG3P renvoyant aux articles L. 1311-5 à L. 1311-8 du code général des collectivités territoriales, les collectivités territoriales, leurs groupements ou établissements publics peuvent, tout comme l’État, accorder des autorisations d’occupation du domaine public constitutives de droits réels et d’une durée, pouvant aller jusqu’à soixante-dix ans, susceptible d’être adaptée à l’amortissement des équipements nécessaires à l’activité du bénéficiaire. Enfin, dans un souci de bonne gestion, il ne pourrait y avoir que des avantages à ce que, avant le terme de l’autorisation, l’autorité qui la délivre rappelle au bénéficiaire qu’il devra présenter une nouvelle demande s’il souhaite à nouveau se porter candidat à l’occupation du domaine public.

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Y-a-t-il une obligation d’information par la collectivité du renouvellement d’une autorisation d’occupation du domaine public ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X