Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Les questions statutaires

Publié le 28/08/2009 • Par Raphaël Richard • dans : Dossiers d'actualité

Si le ministre de la Fonction publique Eric Woerth a fait de la pertinence du statut dans la fonction publique un de ses principes dans cette réforme, la question de sa remise en cause revient pourtant régulièrement.

Cet article fait partie du dossier

Quelle réforme de la fonction publique

La remise en cause du statut, déjà évoqué à l’époque du Livre blanc a été relancé en 2009 avec la proposition de loi lancée par le député (UMP) Jean-Pierre Gorges et relative à la « liberté de recrutement » dans les collectivités. « Le statut actuellement en vigueur sera maintenu pour les fonctions « régaliennes » que remplissent les collectivités, l’état civil ou la police par exemple, indique le texte. Pour les autres fonctions, le recours au contrat de travail de droit commun deviendra la règle.  Cette initiative a suscité un certain émoi dans la fonction publique territoriale.

Le ministère de la Fonction publique précise que le gouvernement n’a pas été « associé » à cette démarche et indique que les réformes entreprises dans le domaine de la fonction publique ont jusqu’à présent démontré sa volonté de la faire progresser et de la moderniser, mais dans le respect de ses principes et de ses valeurs. Le principe d’une fonction publique de carrière figure au rang de ces principes, et se traduit par des engagements et des garanties statutaires.
Cette proposition de loi n’a pas été inscrite à l’ordre du jour du Parlement.

Nouvelle catégorie B

Plus d’actualité, le gouvernement a présenté le 7 avril 2009, à l’ensemble des organisations syndicales, qui exprimaient alors une grande déception, le projet de refonte des grilles de la catégorie B. Le décret cadre a été présenté à la commission des statuts du CSFPE le 9 juillet 2009. Une fois publié, il pourra être décliné dans les différents versants de la fonction publique, notamment territoriale, et mis en œuvre dans un calendrier qui pourrait s’achever en 2011.

La nouvelle grille indiciaire prévoit un relèvement des indices de rémunération en début de carrière pour les agents qui ont passé les concours au niveau bac ou bac +2, soit une progression annuelle de 1.040 euros par rapport à la grille actuelle, explique le ministère. Cette refonte vise notamment à apporter une réponse aux agents de catégorie B en début de carrière dont la rémunération est proche de celle des agents de catégorie C alors que leurs responsabilités et leurs qualifications sont différentes, soulignait-il à l’époque.
De plus, il est prévu un relèvement des indices en fin de carrière, parallèlement à un déroulement de carrière plus long : 32 ans (bac +2) ou 33 ans (bac) contre 27 et 28 ans actuellement.

Dès le 1er juillet 2009, les travaux de rénovation de la grille de la catégorie A ont été ouverts. Ils devront porter sur les différents niveaux d’encadrement, intermédiaire et supérieur.

Salaires

Les salaires sont d’ailleurs un autre aspect qui fait l’objet de discussions, assez vives, entre les syndicats et le gouvernement. Tant que les grilles de salaire ne correspondent pas exactement à la réalité du déroulement des plans de carrière, il y aura une garantie individuelle de pouvoir d’achat, indiquait en juin 2009 le ministre. Ce dernier laissait alors entendre que la garantie individuelle de pouvoir d’achat (Gipa), mécanisme de rattrapage salarial mis en place pour les fonctionnaires en 2008 puis 2009, serait reconduite en 2010 si nécessaire.
Mais au-delà de la refonte des grilles, les syndicats réclament la revalorisation du point d’indice, dénonçant le fait que la valeur du point a perdu environ 8% sur l’indice des prix à la consommation depuis janvier 2000. A l’issue du rendez-vous salarial de juin 2009, le gouvernement a confirmé l’augmentation annoncée de 0,8% du point d’indice en 2009 (0,5% le 1er juillet, 0,3% le 1er octobre), bien que le taux d’inflation ne représente cette année que la moitié (0,4%).

Contractuels

Concernant la situation des contractuels (20,8% dans la FPT), quatre réunions ont eu lieu entre les syndicats et le ministre de la Fonction publique à la mi 2009. Elles ont permis de faire un état des lieux de ces emplois et d’aborder les questions de la connaissance statistique des non-titulaires, de leurs conditions de recrutement et des modalités de gestion de leurs contrats.
Mais le gouvernement ne prévoyait pas de plan de titularisation revendiqué par les organisations syndicales qui déplorent aussi que la situation des agents en contrats aidés ne soit pas abordée.
Un document sur la doctrine d’emploi des non-titulaires devait être diffusé à l’automne 2009 en vue d’une harmonisation des pratiques.

De nombreux chantiers sont donc ouverts sur les questions de statut, mais aussi sur d’autres aspects comme la santé et la sécurité au travail (depuis mai 2009). Les négociations seront intenses jusqu’à la fin de l’année 2009.

La place des contractuels (juillet 2009 – vidéo de Jacques Paquier)

http://www.dailymotion.com/video/x9vq37
2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les questions statutaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Sébastien

04/02/2010 01h38

Mes fonctions de Responsable Paie Carrière me permettent d’observer le nouveau puzzle du gouvernement pour la fonction publique territoriale:
– décret pour la prime de restructuration
– décret pour la prime au départ volontaire
– projet de décret pour le licenciement
– projet de ne pas dépasser une augmentation des dépenses de 0.9%

Bref, c’est la fin de l’autonomie des collectivités territoriales, l’Etat reprend tout en main. Le Gouvernement dégraisse les ministères, notamment par des transferts, et va demander aux collectivités qui seront devenus des services de l’Etat d’en faire autant dans 2 ou 3 ans.
Les outils sont presque prêts pour la mise en oeuvre de la RGGP territoriale que les élus locaux le veuillent ou non.

LAREVOLTEE

21/11/2010 07h14

Je suis très consciente de cette orientation politique et je me pose des questions : faut-il admettre cette évolution du service public ou faut-il remplir en urgence les rangs des syndicalistes pour une réelle riposte ? Nous fermons tellement nos yeux sur les grosses affaires de ce pays : la perte financière de la société générale, la perte financière et l’l’hypocrisie de bord et d’autre dans l’affaire Kerviel, la poudre aux yeux depuis le début du mandat du sieur SARKOZY, la perte financière du vaccin H1N1, la persistance d’un remaniement ministériel alors que le mandat présidentiel est raccourci, la sur-rémunération des footballeurs, et j’en passe ! Que conseillez-vous à tous ces agents de la catégorie C bloqués dans leur avancement par un pouvoir local qui n’a pas encore compris qu’il était responsable social de l’entreprise ?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X