Transports publics

Ratp Dev affiche ses ambitions en 2012

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

Le président du directoire de RATP Dev a dévoilé, le 10 mai 2012, les ambitions du groupe RATP, à l’horizon 2020.

Jean-Marc Janiallac, président du directoire de Ratp Dev a dressé le 10 mai le bilan des activités de cette filiale à 100% de la RATP, créée en 2002 pour développer les activités d’exploitation et de maintenance du groupe, en France et à l’international, en dehors du réseau historique de la RATP.
En 2011, le chiffre d’affaires s’est élevé à 603 millions d’euros, « des résultats multipliés par trois depuis 2009 », a précisé Jean-Marc Janiallac.
De fait, le périmètre de cette entité s’est passablement élargi : suite à la fusion Veolia-Transdev, RATP Dev a été sommée en 2011 de sortir du capital de Transdev, sa participation s’élevant alors à 25%.

Reprise de 16 sociétés de transports – Une sortie qui s’est effectuée sous la forme de cession d’actifs. Il y a un an, le groupe RATP reprenait officiellement les réseaux urbains de Bourges, Moulins, Vienne et Vierzon, ainsi qu’un ensemble d’activités interurbaines, sur trois ensembles géographiques – Centre, Auvergne, Champagne et Rhône-Alpes.
Parallèlement, étaient repris des réseaux de bus en Grande-Bretagne, (Bournemouth Transport, London United Busway), en Italie – une participation de 39,5% sur Dolomiti Bus et une présence dans le groupement concessionnaire du réseau de tramways de Florence.

En Suisse, des activités de transport public et de transport touristique sur les réseaux de Genève et Avenches ont également été reprises en main.

« Nous souhaitons être très présents dans des pays matures, a précisé le président du directoire. « Des pays stables juridiquement, économiquement et institutionnellement, à concurrence forte et à marges faibles ».

Ce premier volet stratégique, au cours duquel RATP Dev a dû « effectuer un gros travail de remise en ordre, sur des réseaux qui présentaient de graves difficultés, notamment à Moulins et à Bourges », se double d’une volonté de développement à l’international, dans les pays en développement et à fort potentiel – Afrique du Sud, Maghreb, Chine, Brésil… Aux Etats-Unis, RATP Dev est partenaire de McDonald, opérateur privé qui vient de remporter l’appel d’offres pour l’exploitation du réseau de 250 bus de la ville d’Austin au Texas.

La France, marché prioritaire – Mais pour l’heure, la France reste un marché prioritaire, avec un C.A. de 250 millions d’euros, et 3000 salariés : « Nous ne voulons pas être seulement le 3è opérateur pour les élus locaux. Nous souhaitons que les municipalités sachent que nous avons des références, que nous pouvons gérer des réseaux dans le cadre de Sem. La notion de marché public, de DSP, très franco-française, nous permet de nous positionner sur l’urbain, l’interurbain, le transport à la demande et le transport de PMR », a vanté Jean-Marc Janiallac.

Souffrant d’un déficit d’image, RATP Dev veut construire sa présence sur « ce qui a été récupéré de Veolia, et de Transdev ». Et montrer que les réseaux repris, parfois en situation critique de déficit d’exploitation (Moulins et Chateaudun), ont confirmé leur satisfaction en renouvelant leurs contrats. Et de miser sur des solutions sur mesure, intégrant toutes les activités – ticketing, RSE, gestion de gare routière…

Autorité de la concurrence – Sans craindre d’égratigner leurs challengers, les dirigeants de RATP Dev s’étonnent cependant que l’Autorité de la concurrence n’ait pas mis bon ordre à « l’hyperprésence » de Veolia-Transdev en PACA depuis un an et demi. On se souvient que l’Autorité de la concurrence, avait donné son feu vert à la fusion de Veolia et de Transdev, à condition que des cessions d’actifs aient lieu. RATP Dev déplore aujourd’hui que Veolia-Transdev tarde à se séparer de quatre actifs interurbains en PACA, jalousement gardés…

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X