Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sondage

80% de fonctionnaires favorables à la prise en compte de la performance

Publié le 04/12/2007 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Une majorité de fonctionnaires de l’Etat ou territoriaux (80%) est favorable à la prise en compte de la performance pour l’évolution de carrière, et 52% pour qu’une partie de la rémunération dépende des objectifs atteints, selon un sondage Ifop pour Accenture et Les Echos Conférences publié le 4 décembre.
La prise en compte de la performance rencontre surtout l’adhésion des fonctionnaires les plus récents (86% des moins de 5 ans dans la fonction publique sont favorables, contre 76% des plus de 15 ans).
L’indexation de la rémunération à l’atteinte d’objectifs reçoit un accueil plus favorable (62%) des catégories A (les plus élevées), contre 47% pour les catégories B et 51% pour les catégories C.
Par ailleurs, 69% sont également prêts à changer d’administration ou de métier au sein de la fonction publique, et 67% sont d’accord pour faire des heures supplémentaires détaxées pour augmenter leur rémunération.
Pourtant, une majorité de fonctionnaires (58%) se disent pessimistes vis-à-vis de leur avenir professionnel au sein de la fonction publique, et 67% se disent même pessimistes pour la fonction publique dans son ensemble.
La réforme de l’Etat inquiète 62% des fonctionnaires, et n’inspire confiance qu’à 16% des personnes interrogées. Cette réforme inspire également l’indifférence (9%), l’hostilité (9%), et enfin l’enthousiasme pour seulement 4% des personnes interrogées.
D’ailleurs, 52% se disent opposés à la réforme, notamment dans les catégories A et B (48% y sont favorables), même si 73% la jugent nécessaire.
Ils jugent surtout prioritaires la revalorisation du pouvoir d’achat (96%), l’amélioration des services au citoyen (94%), et l’informatisation des outils de travail (84%).
Une majorité (78%) s’estime mal informée sur la réforme et juge qu’elle aura surtout des bénéfices pour l’institution (50%) et les citoyens (61%), plutôt que pour les perspectives d’évolution professionnelle (43%).
Dans l’ensemble, 73% des fonctionnaires ont une « très bonne » ou « assez bonne » image de la fonction publique, mais ils sont seulement 23% à penser que les Français partagent cette opinion.
Sondage réalisé du 12 au 16 novembre auprès d’un échantillon de 809 fonctionnaires, représentatif des agents de la fonction publique d’Etat et territoriale, selon la méthode des quotas.

Pour aller plus loin, consulter le sondage «Le regard des agents de la fonction publique d’Etat et territoriale sur le processus de modernisation de l’Etat», réalisé par l’Ifop pour Accenture et Les Echos Conférences

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

80% de fonctionnaires favorables à la prise en compte de la performance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X