Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Climat : la responsabilité des villes

Publié le 30/04/2012 • Par La Rédaction • dans : Opinions

Alain Cluzet

Alain Cluzet

Docteur en aménagement, Directeur général des services de la communauté d’agglomération du Plateau de Saclay (Essonne), auteur du « Climat sauvé par les villes ? », L’Harmattan, 2012.

Les villes sont au cœur du problème climatique. Elles produisent 80 % des gaz à effet de serre, alors qu’elles ne comptent que la moitié de la population mondiale. Mais elles possèdent également des marges de manœuvre extraordinaires, trop souvent ignorées. Comment expliquer, sinon, qu’Oslo produise dix fois moins de gaz à effet de serre par habitant que Melbourne, malgré des niveaux de vie comparables ?

La gestion des villes est un facteur décisif de consommation énergétique, d’économies d’échelle, de niveau des pollutions urbaines et, au final, d’impact climatique. Or les collectivités peuvent agir à toutes les échelles, même dans une période de pénurie des finances publiques, sans remise en cause radicale des modes de vie.

Sobriété, gestion collective des bien communes, réseau – La solution ? Avant tout, refuser les placébos, la surmédiatisation de politiques environnementales alibis, de procédures trop longues, peu hiérarchisées et rarement évaluées sérieusement. Les solutions techniques existent. Nous en avons répertorié et analysé de nombreuses.
Elles relèvent toutes d’une logique de sobriété dans la consommation des ressources énergétiques, d’une gestion collective des biens communs, de la mise en réseau des villes, de leur recyclage continu et général, d’une politique de transports urbains et interurbains révolutionnée, de l’organisation de solidarités locales et territoriales, et d’une croissance verte urbaine. En clair, d’une véritable synergie de l’action publique.

Favoriser l’autonomie énergétique par quartier, notamment par de mini-réseaux de chaleur ; privilégier le recyclage urbain généralisé à la sanctuarisation de l’existant et à l’étalement urbain, le bus en site prioritaire à l’échelle de l’agglomération plutôt que le métro ou le tram sur quelques kilomètres ; aider au développement d’une économie circulaire territoriale et d’une agriculture maraîchère périurbaine…. sont les solutions à notre portée.

La quête de la ville bioclimatique est d’abord un rappel au bon sens, une incitation à optimiser la gestion des ressources communes plus que les services individualisés, à promouvoir la planification urbaine et non plus le chaos urbain mythifié par Rem Koolhaas.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Climat : la responsabilité des villes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X