Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Un rapport établit qu’il existe un risque de tsunami pour les côtes françaises auquel le pays est mal préparé

Environnement

Un rapport établit qu’il existe un risque de tsunami pour les côtes françaises auquel le pays est mal préparé

Publié le 05/12/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Le risque de tsunami, une forte vague d’origine sismique ou volcanique, concerne toutes les côtes de la France (Hexagone et Outre-mer), mais le pays est mal préparé à une telle catastrophe, dénonce un rapport parlementaire publié le 5 décembre.
« Il existe un risque certain de tsunami sur les côtes françaises et une impréparation manifeste » pour le prévenir, a souligné le sénteur Roland Courteau, rapporteur de ce rapport pour l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.
Le tsunami meurtrier du 26 décembre 2004 en Asie a fait « prendre conscience que tous les bassins » baignant les quelque 11.000 km de côtes françaises sont « vulnérables », a-t-il noté. Or, trois ans après, « si le bilan est globalement positif dans l’océan Indien, la mise en place d’un dispositif d’alerte aux tsunamis dans les Caraïbes et dans la zone Méditerranée/Atlantique nord-est a pris beaucoup de retard en raison de l’attentisme des Etats impliqués », affirme ce rapport.
Pour la France, seule la Polynésie française « dispose d’un système performant », alors qu’il suffirait d’un budget de « 6 millions d’euros en équipement et 3 millions en fonctionnement » pour protéger toutes nos côtes, a estimé Roland Courteau en dénonçant un « manque de volonté politique et de crédits ».
Ainsi, en Méditerranée, où un séisme d’une amplitude de 5,8 près des côtes d’Afrique du Nord pourrait provoquer une vague de 4 m de haut à Saint-Tropez ou à Cannes, il n’y a « aucun marégraphe en temps réel, pas de capteurs de pression (tsunamimètre) au fond de la mer, pas de récepteur pour l’alerte », a-t-il dénoncé.
Le rapport fait une trentaine de recommandations, dont la mise en place de capteurs, la création de centres nationaux pour les différentes zones (Atlantique, Méditerranée, Antilles…), la formation d’un comité de pilotage pour leur mise en oeuvre, l’établissement de plans de secours, de cartes d’inondation et d’évacuation pour les principaux ports, ou encore des campagnes de sensibilisation de la population.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Un rapport établit qu’il existe un risque de tsunami pour les côtes françaises auquel le pays est mal préparé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X