Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

éducation

La scolarisation d’un enfant hors de sa commune, pour un motif tiré de l’inscription dans une filière bilingue, entre-t-elle dans les situations entraînant un financement obligatoire de la commune de résidence ?

Publié le 02/05/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

Non. À l’occasion de la scolarisation d’un enfant en dehors de sa commune, les relations entre la commune de résidence et la commune d’accueil sont régies par les dispositions du code de l’éducation. Les situations dans lesquelles la commune de résidence est tenue de contribuer aux frais de scolarisation d’un élève scolarisé dans une autre commune sont limitativement énumérées par l’article L. 212-8 du code de l’éducation. Le principe applicable est celui de l’accord entre la commune d’accueil et la commune de résidence ; à défaut le montant de la contribution de la commune de résidence est déterminé par le représentant de l’État dans le département. Toutefois, le principe de l’accord entre les deux communes connaît une exception liée à la capacité d’accueil de la commune de résidence. Ainsi, la commune de résidence qui bénéficie d’une capacité d’accueil suffisante dans ses écoles publiques ne sera pas tenue de contribuer aux frais liés à la scolarisation d’un enfant dans une autre commune, sauf en cas d’accord du maire de la commune de résidence pour la scolarisation de l’enfant hors de sa commune.

Enfin, trois situations dérogatoires font l’objet de règles particulières. La commune de résidence, même si elle dispose d’une capacité d’accueil suffisante, sera tenue de participer aux frais liés à la scolarisation d’un élève dans une autre commune dans trois cas : scolarisation justifiée par les obligations professionnelles des parents lorsqu’ils résident dans une commune qui n’assure pas directement ou indirectement la restauration et la garde des enfants ou si la commune n’a pas organisé un service d’assistantes maternelles agréées ; scolarisation liée à l’inscription d’un frère ou d’une sœur dans un établissement scolaire de la même commune ; scolarisation justifiée par des raisons médicales. En définitive, la scolarisation d’un enfant hors de sa commune, pour un motif tiré de l’inscription dans une filière bilingue, n’entre pas dans les situations entraînant un financement obligatoire de la commune de résidence. Aussi n’est-il pas possible d’imposer à la commune de résidence une telle contribution financière. Toutefois, le maire de la commune de résidence est libre de donner s’il le souhaite son accord pour accorder une contribution financière, au regard du principe général de libre accord entre les communes. À défaut, et à moins de répondre à l’une des situations prévues et décrites ci-dessus, la contribution financière ne pourra pas être imposée à la commune de résidence.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La scolarisation d’un enfant hors de sa commune, pour un motif tiré de l’inscription dans une filière bilingue, entre-t-elle dans les situations entraînant un financement obligatoire de la commune de résidence ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X