Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

Jean-Sylvain Ruggiu : « Les marges ont augmenté car les coûts de refinancement se sont élevé ! »

Publié le 02/05/2012 • Par Fabienne Proux Jacques Paquier • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Jean-Sylvain Ruggiu
Jean-Sylvain Ruggiu BPCE
Jean-Sylvain Ruggiu, Directeur secteur public des Caisses d’Epargne, groupe BPCE, réaffirme l'engagement de sa banque de prêter 4 nouveaux milliards d'euros en 2012 aux collectivités. Il justifie l'envolée des marges bancaires par le renchérissement du coût de refinancement auquel les prêteurs se trouvent eux-mêmes confrontés.

Quelle est l’origine des difficultés d’accès à l’emprunt des collectivités locales ?

Les règles de Bâle III sont en train de transformer le mode de financement de nos économies. Le mode de financement était fondé principalement sur des crédits bancaires intermédiés alors que les nouvelles règles de Bâle III favorisent les financements désintermédiés. Bâle III impose des contraintes sur les financements à long terme et à court terme, les collectivités sont d’autant plus concernées qu’elles n’apportent aucune épargne.
Tout en maintenant une activité de crédit, les Caisses d’Epargne travaillent à des solutions pour assurer le financement du secteur compatibles avec ces nouvelles règles, titrisation, émissions obligataires, etc…

De fait, les collectivités sont très prudentes dans leur ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Sylvain Ruggiu : « Les marges ont augmenté car les coûts de refinancement se sont élevé ! »

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe LAURENT

09/05/2012 06h59

A ceci près que les règles de Bâle III ne sont pas encore totalement applicables. On crie avant d’avoir mal …
En outre, il est amusant de constater que les prêteurs pour le logement social pratiquent des conditions plus favorables que celles consenties aux collectivités locales, mais continuent de solliciter la garantie de ces dernières ! Cas sans doute unique où le garant « bénéficie » pour lui-même de conditions d’emprunt moins bonnes que celui qu’il garantit !

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X