Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Champagne-Ardenne. A Reims, affrontement entre deux anciens ministres UMP

Publié le 13/12/2007 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Les élections municipales à Reims s’annoncent particulièrement tendues, puisque parmi les candidats déjà déclarés figurent deux anciens membres des gouvernements Raffarin et Villepin : Renaud Dutreil (47 ans), ex-ministre des PME, de l’Artisanat, du Commerce et des Professions libérales, et Catherine Vautrin (47 ans), ex-ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la parité. Ils devraient retrouver face à eux l’actuel maire divers droite de Reims, Jean-Louis Schneiter (74 ans), un adjoint au maire étiqueté MoDem qui est aussi député européen, Jean-Marie Beaupuy (64 ans), et le leader de l’opposition, la conseillère municipale socialiste et députée européenne Adeline Hazan (51 ans).
La précampagne se déroule dans un climat extrêmement houleux.
Dans le combat des chefs qui l’oppose à Catherine Vautrin pour la conquête de la douzième ville de France, Renaud Dutreil a décroché l’investiture officielle de l’UMP, alors même que celle-ci lui avait soufflé la présidence de la fédération marnaise en avril 2006. Se prévalant du soutien de Nicolas Sarkozy, Renaud Dutreil a tendu la main à Catherine Vautrin pour faire liste commune, proposition que celle-ci s’est empressée de décliner. Sans doute se souvient-elle qu’en 2002 déjà elle l’avait emporté aux législatives face au candidat officiel de l’UMP.
Plusieurs scénarios sont aujourd’hui possibles, en particulier un ticket Schneiter-Vautrin, ou un désistement du maire sortant au profit de sa dauphine. Pour l’heure, la lutte fratricide continue à coups de sondages interposés. Une enquête d’opinion commandée par l’UMP place Dutreil en tête, tandis qu’un sondage réalisé à ses frais par Vautrin la donne gagnante. Cette cacophonie à droite pourrait faire le jeu de la candidate de gauche, battue de quelques centaines de voix seulement en 2001.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Champagne-Ardenne. A Reims, affrontement entre deux anciens ministres UMP

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X