Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Foire de Paris : le CG 67 promeut l’innovation pour permettre de mieux vivre la dépendance chez soi

Dépendance

Foire de Paris : le CG 67 promeut l’innovation pour permettre de mieux vivre la dépendance chez soi

Publié le 30/04/2012 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

L’exposition « l’appart’à part », portée par le conseil général du Bas-Rhin, fait découvrir aux visiteurs de la Foire de Paris - qui se tient du 27 avril au 8 mai 2012 - des innovations destinées à faciliter la vie de personnes âgées ou non, mais souffrant de handicaps plus ou moins importants.

« Notre but est de démontrer que l’on peut favoriser le maintien à domicile de personnes dépendantes, en particulier les plus âgées, à condition d’améliorer leurs conditions d’existence. L’action du conseil général du Bas-Rhin a été en particulier de favoriser l’innovation et la mise en relations d’industriels et de créateurs », souligne Guy-Dominique Kennel, président de la collectivité.

Un premier appel à projet a désigné 7 lauréats, dont les solutions innovantes sont actuellement testées dans des logements et des établissements spécialisés dans le Bas-Rhin.

Entrer dans une logique industrielle – « L’idée est de favoriser la commercialisation de produits adaptés dans les réseaux commerciaux classiques et donc de dépasser la phase des prototypes pour entrer dans une logique industrielle », insiste l’élu.

L’exposition présentée à Paris présente 11 espaces adaptés, pour toutes les pièces de la maison, avec des initiatives de TPE comme de PME régionales voire de groupes internationaux comme Toshiba.

Il s’agit d’innovations technologiques, permettant à des personnes âgées d’utiliser très facilement internet, ainsi que de combinaisons entre plusieurs métiers : « Nous montrons par exemple un système de plinthes intégrant des ampoules LED équipées de capteurs de mouvement. Lorsque la personne se lève de son lit, les capteurs enregistrent le déplacement et l’éclairage permet d’identifier la présence d’objets au sol et éviter des chutes », décrit Guy-Dominique Kennel.

Plus de 30 entreprises alsaciennes – dont plusieurs sociétés renommées dans l’aménagement de la maison – sont présentes sur le site, l’idée étant non de les promouvoir mais de mettre en avant les solutions concrètes pour faciliter la vie à domicile de personnes dépendantes.
Plusieurs systèmes sont destinés à faciliter les relations entre des patients dépendants, mais pas nécessairement malades, avec les professionnels de santé.

Réponse globale – Alain Franco, président du centre national de référence santé à domicile et d’autonomie, défend le concept du CG 67, en rappelant que le nouveau paradigme en vigueur est que la santé, c’est fonctionner dans tous les gestes courants.
« Etre exclu des TIC, c’est être analphabète. Ce projet propose une réponse globale aux questions et il est essentiel de traiter la personne comme un tout. L’aide aux personnes dépendantes ne se résume pas à de l’appareillage et il est essentiel de créer des objets non stigmatisants », estime-t-il.

Reste que face au dynamisme affiché par cette collectivité et toutes les autres qui ont engagé des démarches allant dans le même sens, « nous restons en panne de modèle économique, malgré l’immensité des besoins », regrette Alain Franco.

Urgent d’agir – Le CG 67 espère que sa présence à la Foire de Paris ainsi que la visibilité donnée par les grands médias nationaux qui ont relayé l’initiative contribueront à accélérer la diffusion des produits et objets spécifiques.
« Notre logique est d’optimiser l’accessibilité des systèmes et appareils grâce à l’industrialisation. Il faudra aussi envisager la création de plateformes médicales spécialisées. Il est urgent d’agir, car les dépenses auxquelles sont confrontées les collectivités départementales s’envolent et nous ne pourrons pas continuer selon le même modèle », avertit Guy-Dominique Kennel.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Foire de Paris : le CG 67 promeut l’innovation pour permettre de mieux vivre la dépendance chez soi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X