Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Europe
  • Efficacité énergétique : les régions font entendre leur voix sur le projet de directive européenne

énergie

Efficacité énergétique : les régions font entendre leur voix sur le projet de directive européenne

Publié le 27/04/2012 • Par Claudine Farrugia-Tayar • dans : Europe

L’Association des Régions de France (ARF) prend part activement au débat initié le 13 avril 2012 autour du projet de directive européenne sur l’efficacité énergétique.

Alors que les négociations tripartites – Commission européenne, Parlement européen, Conseil – se déroulent actuellement, les régions françaises défendent des principes essentiels, qu’elles souhaitent retrouver dans le texte définitif. Il s’agit de créer de l’emploi et de réduire la facture énergétique : la directive efficacité énergétique devrait permettre de créer 400 000 emplois nets, non délocalisables, sur les territoires. L’adoption de nouvelles règles énergétiques doit aussi conduire à la réduction des dépenses énergétiques de l’Europe.

L’ARF soutient le maintien de l’objectif de 20% d’efficacité énergétique exprimé en énergie primaire, de même qu’elle conteste la position du gouvernement français qui vise à exclure du calcul des émissions de quotas les secteurs du transport et celui des industries concernées par le système d’échanges communautaires de quotas.

Enfin, alors que le projet de directive prévoit un objectif de rénovation de 3% des bâtiments publics par an, le gouvernement français veut exclure le patrimoine immobilier des collectivités locales : l’ARF demande au contraire que les régions s’impliquent dans la rénovation énergétique, alors même qu’elles revendiquent un rôle accru dans la R&D, la formation, la création d’emplois, et la réindustrialisation des territoires.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Efficacité énergétique : les régions font entendre leur voix sur le projet de directive européenne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X