Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Service minimum dans les écoles primaires

Publié le 14/12/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Xavier Darcos a confirmé, le 11 décembre, qu’il souhaitait instaurer un service minimum dans les écoles primaires dès la rentrée 2008, sollicitant la participation des communes qui seront dédommagées par le reversement de tout ou partie des retenues de salaires pour les jours de grève. Le ministre de l’Eduction nationale va engager des discussions avec les partenaires sociaux, les familles et les collectivités. Elles porteront sur trois points: « la manière de prévenir les conflits afin que la grève ne constitue que le moyen d’un ultime recours », « l’information des familles et des collectivités » et « la mise en place du service minimum d’accueil qui pourra être assuré lors des grèves », selon un document du ministère. Seules les écoles primaires, qui ferment s’il y a trop d’adultes grévistes pour accueillir l’ensemble des enfants dans des conditions de sécurité, seront concernées par cette mesure.
L’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) a fait part de son «étonnement» devant une décision prise «sans concertation». Par ailleurs, estiment les élus, le montage financier envisagé par le gouvernement «paraît inopportun. Il attisera les conflits entre personnels enseignants et collectivités, alors que les relations avaient été pacifiées dans le cadre de partenariats construits dans la durée. Cette solution paraît inenvisageable dans les faits».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Service minimum dans les écoles primaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X