Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Immeuble de grande hauteur : Paris choisit le duo de tours de Jean Nouvel

Publié le 25/04/2012 • Par avec l'AFP Claudine Farrugia-Tayar • dans : Régions

Au terme d’une consultation internationale qui aura duré plus d’un an, la ville de Paris a sélectionné le projet « Duo » conçu par les Ateliers Jean Nouvel, et porté par les investisseurs Ivanhoé Cambridge/Hines.

Ce sont deux tours géantes, l’une de 175 mètres, et l’autre de 115 mètres de haut, qui ont été retenue par la Ville de Paris et qui seront construites sur le site Masséna, dans le 13e arrondissement parisien. Dans un souci de densification urbaine, la capitale a en effet élu cet ambitieux projet, programmé pour accueillir 75 000 m2 de bureaux, de commerces, et un hôtel de 15 000 m2 en 2018.

Ce sera la première fois, depuis le Plan local d’urbanisme (PLU) de 1977 qui plafonnait les hauteurs à 37 mètres, que la municipalité érigera à nouveau des immeubles de grande hauteur (IGH). La tour Montparnasse (210 mètres) est antérieure au PLU de 1977.

Le chantier devrait démarrer en 2014.

Ces édifices, futurs totems de la ZAC Rive Gauche, feront l’objet d’un investissement compris entre 500 et 600 millions d’euros, financé sur fonds propres par les partenaires investisseurs Ivanhoé Cambridge et Hines. Selon l’architecte Jean Nouvel, « ces deux immeubles amplifient le plaisir d’être là. Ils vont chercher des vues, accueillent des arbres et des arbustes sur leurs terrasses, et leurs sommets sont des destinations accessibles à tous. » 

Pour les élus EELV parisiens, ces futures tours représentent « une injure au paysage »

Les élus écolos (EELV) de Paris ont qualifié mercredi 25 avril 2012 « d’injure au paysage parisien » et de « balafre » les deux futures tours géantes de 180 m et 115 m signées Jean Nouvel et qui devraient être érigées près du périphérique dans le XIIIe à l’horizon 2018. « On découvre un projet prétentieux et tributaire d’effets de mode. Ce qui semble l’emporter réside dans le choix de l’instantané qui devient archaïque très rapidement, celui du m’as-tu-vu sur la sobriété, du clinquant sur l’urbain » a déploré Yves Contassot, élu du XIIIe arrondissement.

Selon les Verts, « ces deux nouvelles balafres s’ajoutent au projet (de tour) Triangle (dans le XVe au parc des expositions, ndlr), déjà très mal en point après que l’enquête publique sur le projet de révision du PLU a révélé les graves menaces pesant sur l’ensoleillement du quartier, l’engorgement des transports locaux ou l’avenir du Parc des Expositions ».

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Immeuble de grande hauteur : Paris choisit le duo de tours de Jean Nouvel

Votre e-mail ne sera pas publié

Autruche Volante

22/09/2015 08h55

Pour les élus EELV parisiens, ces futures tours représentent « une injure au paysage » :

Quel Paysage ? les voies ferrés entre Austerlitz et Choisy le roi ? L’usine d’incineration des déchets ? ou les silots à bétons ? A moins que ce ne soient les quais où l’on charge les gravats.
Avec 5 millions de chômeurs, quelqu’un peut-il payer d’avion à un de ces « élus » qu’ils puissent voir et comprendre le développement de certaines villes dans le monde. Il pourra peut être en parler à sa famille politique, qu’à défaut de progressistes, il ne soient plus systématiquement rétrogrades. Ca devient difficile à supporter.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X