Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Rhône-Alpes. Budget : Lyon maintient ses taux de fiscalité les plus bas des grandes villes

Publié le 19/12/2007 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Les élus lyonnais ont adopté le budget 2008 d’un montant total de 813 millions d’euros (-4,8% par rapport à 2007), soit 549 millions en fonctionnement et 264 millions en investissement.
Les dépenses de fonctionnement progressent de façon modérée (+2,9%) avec des dépenses de personnel à 304,6 millions d’euros. Cette relative maîtrise des coûts bénéficie notamment d’une diminution des dépenses courantes de l’administration générale (-2,3%).
En revanche, les dépenses d’investissement sont en baisse prononcée (-32%), les opérations les plus importantes concernant la construction d’une dizaine d’équipements scolaires, sportifs et culturels ainsi que l’aménagement d’espaces publics.
Côté recettes, la fiscalité devrait rapporter 240 millions d’euros, avec des taux inchangés et des niveaux d’imposition qui sont les plus bas des villes de plus de 200 000 habitants hors Paris. Suivent les dotations de l’Etat (114,5 millions), les produits et participations (80 millions), les impôts indirects et taxes (54 millions) et la DSC/AC (52 millions).
Enfin, le budget confirme l’endettement stabilisé de la ville depuis 2001 à 60,1 millions d’euros en 2008.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Budget : Lyon maintient ses taux de fiscalité les plus bas des grandes villes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X